Cyclisme. Championnats de France sur route à Cholet:

 

 

Depuis ce Jeudi 23 Juin 2022 , les championnats de France de cyclisme sur route se déroulent à Cholet ( Maine-Et-Loire ).

Après les contre-la-montre de ce Jeudi 23 Juin 2022 , le public a pu voir tous les coureurs lors de la présentation ce Vendredi 24 Juin 2022.

A l ' applaudimètre , c ' est le Français , double champion du Monde , Julian ALAPHILIPPE ( Quick-Step Alpha Vinyl ) qui remporte les suffrages.

 

Interview de Julian ALAPHILIPPE à retrouver en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=dQA2KsJ_95o

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Championnats de France sur route à Cholet: Audrey CORDON-RAGOT , Antoine DEVANNE & Bruno ARMIRAIL, premiers titrés

 

 

Les championnats de France de cyclisme sur route 2022 se déroulent à Cholet ( Maine-Et-Loire ).

Les épreuves ont débuté ce Jeudi 23 Juin 2022 par les contre-la-montre.

Dans la catégorie dames , c ' est Audrey CORDON-RAGOT ( TREK – SEGAFREDO ) qui remporte le titre devant Juliette LABOUS ( Team DSM ) et Cedrine KERBAOL ( COFIDIS ). Audrey CORDONT-RAGOT remporte ainsi son sixième maillot de championne de France en contre-la-montre.

Du côté des amateurs , c ' est Antoine DEVANNE ( Vendée U Pays de la Loire ) qui est sacré champion de France devant Corentin HERMENAULT ( AVC Aix-En-Provence ) et Pierre THIERRY ( WB-FYBOLIA Morbihan ).

Tandis que chez les élites pro hommes , après une place de 3 et un place de 2 , c ' est Bruno ARMIRAIL ( Groupama-FDJ ) qui monte sur la plus haute marche du podium devant le champion de France de course en ligne , Rémi CAVAGNA ( Quick-Step Alphan Vinyl Team ) et le champion de France sortant Benjamin THOMAS ( COFIDIS ).

 

 

Retrouvez le point presse des vainqueurs en amateurs et élites pros hommes en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=NpnTk_VFdBk

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


VOILE. Maël Garnier et Pierre Leboucher vainqueurs de La Sardinha Cup !

 

 

Au terme d’une Course 2 Pays de Saint-Gilles Tourisme qui a vu la victoire dimanche matin à 7h12’27 de Gaston Morvan et Benjamin Schwartz (Région Bretagne-CMB Espoir), Maël Garnier et Pierre Leboucher (Ageas-Team Baie de Saint-Brieuc), quatrièmes de cette seconde étape, ont remporté la troisième édition de La Sardinha Cup. Les duos Tom Laperche/Morgan Lagravière (Région Bretagne-CMB Performance) et Elodie Bonafous/Alexis Loison (Quéguiner-La Vie en Rose) complètent le podium au général.

 

 

«Une étape de sanglier !» En amarrant Région Bretagne-CMB Espoir au ponton de Port-la-Vie, dimanche matin à 7h30, Benjamin Schwartz a bien résumé cette Course 2 Pays de Saint-Gilles Tourisme qui aura usé nerfs et organismes. «C’était interminable! On était tout le temps dans pas de vent, jusqu’à cette nuit, où ça s’est carrément inversé, c’est passé de 0 à 40 nœuds en très peu de temps », ajoute à ses côtés Gaston Morvan qui signe sa première victoire d’étape sur le circuit Figaro Beneteau.

 

Au prix d’une dernière nuit où, malgré la fatigue physique et nerveuse, il a fallu ne rien lâcher: «On s’est battus mètre par mètre. On changeait de voiles toutes les trois minutes parce qu’il fallait le faire, et cette nuit, on a remis de la bâche, on a attaqué sous gennaker, on était dans 40 nœuds avec toute la toile au maximum, on se demandait si ça allait tenir ou si tout allait péter, finalement, ça a tenu. On a poussé le curseur comme il fallait pour espérer l’emporter, mais jusqu’à la ligne, on ne savait pas qui était déjà arrivé, on a découvert au ponton qu’on avait gagné cette étape», ajoute celui qui, il y a trois ans sur La Sardinha Cup, avait disputé sa toute première course sur le support aux côtés de son père, Gildas.

 

Effectivement, jusqu’au bout, il a fallu attendre le verdict des options, entre les nordistes, menés par Région Bretagne-CMB Espoir, le centriste Région Bretagne-CMB Performance (Tom Laperche/Morgan Lagravière), constamment aux avant-postes sur cette étape et finalement troisième (et deuxième au général), coiffé sur la ligne, pour 25 petites secondes, par les sudistes de Quéguiner-La Vie en Rose (Elodie Bonafous/Alexis Loison), revenus du diable vauvert pour également souffler in extremis la troisième place au général à Skipper Macif (Erwan le Draoulec/Loïs Berrehar).

 

«On a juste récupéré ce matin les autres concurrents à l’AIS, on ne savait pas combien étaient arrivés ou pas, ce n’est qu’en passant la ligne qu’on a su qu’on était deuxièmes, et après, on s’est lancés dans des calculs et on a réalisé qu’on faisait finalement un podium, c’est une super nouvelle, une belle surprise!», se réjouit Elodie Bonafous, déjà deuxième l’année dernière sur la La Sardinha Cup (avec Corentin Horeau).

 

De nouveau sur le podium cette saison après ses victoires sur la Solo Maître CoQ et la Le Havre All Mer Cup, Tom Laperche confirme de son côté sa régularité sur un circuit dont il est désormais une valeur sûre. «Une deuxième place au général, c’est très bien, c’était une belle course, j’ai pris beaucoup de plaisir à naviguer avec Morgan ; en cinq jours avec un paquet d’heures dans la pétole, on a eu le temps de se raconter des choses! Et je suis super content pour Gaston et Ben qui signent une belle victoire d’étape», commente le skipper de Région Bretagne-CMB Performance.

Qui termine donc au général derrière les grands vainqueurs de cette troisième édition de La Sardinha Cup, Maël Garnier et Pierre Leboucher (Ageas-Team Baie de Saint-Brieuc), vainqueurs de la Course 1 Pays de Saint-Gilles Tourisme à Figueira da Foz, et qui ont su, sur la Course 2, garder la vitesse et le sang-froid nécessaires pour terminer quatrièmes et remporter cette victoire, la première sur le circuit Figaro Beneteau pour Maël Garnier, talent précoce de 21 ans.

 

«On savait que rien ne serait gagné avant d’avoir franchi la ligne, vu que les cartes ont été rebattues tout au long de l’étape, commente l’heureux vainqueur. Il fallait être bon dans les transitions, il y a eu énormément de changements de voiles à faire, c’était dur pour les nerfs, mais on s’en sort plutôt bien, on est contents. Ce n’est que ma deuxième saison sur le circuit Figaro Beneteau, ça permet de mesurer ma progression, mais, tout ça, c’est aussi grâce à Pierre, à ses conseils, il m’a énormément transmis sur l’eau, d’un point de vue humain, technique, météo, connaissance du bateau, tout ce qu’on veut! Ça fait plaisir de batailler devant, il va maintenant falloir que j’applique en solo ce que j’ai appris avec Pierre.»

 

Les autres réactions :

 

Pierre Leboucher (Ageas-Team Baie de Saint-Brieuc), 4e de l’étape et vainqueur au général: «Il y a eu pas mal de regroupements, notamment un très gros après le Cap Finisterre, c’était comme une nouvelle ligne de départ au bout de deux jours et demi, il y a eu ensuite une dernière transition, on sentait que c’était celle qu’il ne fallait pas louper. On a joué notre jeu, on a essayé de ne faire que du bord rapprochant, en espérant que la dernière oscillation soit de notre côté. Je pense qu’on aurait pu finir deuxièmes de l’étape, mais les deux dernières heures, le vent n’a pas tourné en notre faveur, mais c’était chouette à bord, on a été très complémentaires. J’adore le double, c’est génial tout ce qu’on peut partager.»

 

Alexis Loison (Quéguiner, La Vie en Rose), 2e de l’étape, 3e au général: «On n’a jamais vu ça! Du début à la fin, ça n’a pas arrêté, je ne sais pas combien de fois on a manœuvré, changé de voiles, trop tôt ou trop tard, c’était l’enfer! Et on a passé notre temps à se poser des questions, avec presque rien à bord comme infos météo; à un moment, on s’est retrouvés à quatre, puis trois puis deux avec Mutuelle Bleue, on a commencé à se gratter la tête. Parfois, on se disait que c’était sûr qu’on allait gagner, à d’autres moments, que les autres nous avaient collé 30 milles. Finalement, c’est une grosse satisfaction que notre plan ait marché. On voulait faire notre course, ne pas regarder les autres, se servir des éléments qu’on avait en temps réel, ce n’était pas simple.»

 

Erwan Le Draoulec (Skipper Macif), 6e de l’étape, 4e au général: «C’était une étape super longue et compliquée, avec soit pas de vent, soit 40 nœuds, des orages, ça allait dans tous les sens, ce n’était pas facile, mais on a toujours gardé le moral, on a quand même continué à bien avancer. La vitesse est là, mais franchement, en météo, on n’a rien compris. Du coup, on faisait toujours le bord le plus rapprochant, c’était un peu le gros flou, je ne sais pas si les premiers ont compris quelque chose, si c’est le cas, on a du boulot! Le résultat est quand même super, on n’a même pas de points d’écart avec ceux de devant [Quéguiner-La Vie en Rose et Skipper Macif ont le même nombre de points, NDLR], ça se joue à rien, mais bravo à eux!»

 

Violette Dorange (Devenir), 5e de l’étape et au général: «C’était un truc de dingue, cette étape, on ne savait pas du tout ce qu’il se passait, on était un peu à l’aveugle sur toute la traversée du Golfe de Gascogne, on a réussi à faire de notre mieux avec le vent qu’on avait en essayant de faire toujours la route directe, et à l’arrivée, c’est une belle surprise, on voit qu’on est cinquièmes, on est trop contents! On s’est arrachés, cette nuit, c’était hyper physique, c’était incroyable, une mer agitée, des éclairs, la mousse des vagues était bleue, on était dans un autre monde, et en même temps, on se faisait défoncer par le vent, on a eu un passage avec des claques à 35 nœuds, voire 40. Cinquième sur l’étape et au général, c’était pile poil l’objectif!»

 

Basile Bourgnon, 12e de l’étape et au général, vainqueur du classement bizuth: «On est contents d’être arrivés, c’était long et dur, la fin ne nous aura pas épargnés. On était dans le match au début sur les côtes portugaises, c’est après le Cap Finisterre que les options ont commencé à se jouer. Nous avons choisi une option au large pour contourner l’anticyclone. On pensait que ça allait mieux fonctionner, finalement, ça s’est plutôt bien passé. C’est pas si pire! On est contents de terminer premiers bizuths, c’est la bonne nouvelle, ça a été assez stressant tout au long de la course, on a toujours eu cette ambition.»

 

 

Classement général provisoire Sardinha Cup 2022 :

 

  1. Ageas - Team Baie de Saint-Brieuc (Maël Garnier/Pierre Leboucher)
    2. Région Bretagne - CMB Performance (Tom Laperche/Morgan Lagravière)
    3. Quéguiner - La Vie en Rose (Elodie Bonafous/Alexis Loison)
    4. Skipper Macif (Erwan Le Draoulec/Loïs Berrehar)
    5. Devenir (Violette Dorange/Julien Pulvé)
    6. Région Bretagne - CMB Espoir (Gaston Morvan/Benjamin Schwartz)
    7. Amarris-Primeo Energie (Achille Nebout/Pierre Quiroga)
    8. Smurfit Kappa – Kingspan (Tom Dolan/Alan Roberts)
    9. La Charente Maritime (Alexis Thomas/Swann Hayewski)
    10. Région Normandie (Guillaume Pirouelle/Robin Follin)
    11. Mutuelle Bleue (Corentin Horeau/Julien Villion)
    12. Edenred (Basile Bourgnon/Brieuc Lebec), premier bizuth
    13. Alva Yachts (Jörg Riechers/Robin Marais)
    14. Teamwork (Nils Palmieri/Pierre Le Roy)
    15. Team Vendée Formation-Botte Fondations (Charlotte Yven/Pierre Daniellot)
    16. Marine Nationale/Fondation de la Mer (Philippe Hartz/Eric Delamare)
    17. Région Bretagne/CMB Océane (Chloé Le Bars/Ronan Treussart)
    18. ADEPS-FFYB (Sophie Faguet/Benoît Charon)

    19. Passion Santé-Trans-Forme (Romen Richard/Victor Le Pape)
    20. Mercy Ships (Victor d’Ersu/Tiphaine Ragueneau)
    21. Interaction (Yannig et Erwan Livory)
    22. Prisme Océan (Pierre Grenié/Valentin Dantec)

 

 

Crédit Texte : Service Presse de la «Sardinha Cup»

 

Crédit Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Voile. FLASH SPÉCIAL : VENDÉE ARCTIQUE - LES SABLES D’OLONNE :
LA COURSE ARRÊTÉE À LA PORTE ISLANDE , Charlie DALIN ( APIVIA ) remporte donc la Vendée-Arctique 2022

 

 

Les phénomènes météorologiques qui sévissent à la chaîne sur le sud de l’Islande se seront révélés plus menaçants qu’espéré. L’organisation a donc décidé de faire de la porte Islande, située dans l’est de l’île, la ligne d’arrivée de cette Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne.

 

L’aventure se heurte parfois à la raison. Tandis que trois skippers (Charlie Dalin, Jérémie Beyou, Thomas Ruyant) sont parvenus à franchir la porte Islande, ménagée dès l’avant-course afin de se prémunir des situations potentiellement scabreuses, l’organisation a choisi de faire de cette porte l’arrivée de la Vendée Arctique. L’examen minutieux de tous les schémas météorologiques qui s’enchaînent sur la zone où évoluent encore 20 skippers a révélé l’évidente nécessité de permettre aux solitaires de se projeter rapidement dans une mise à l’abri, ou d’envisager une route pour s’éloigner du danger.

 

 

Francis Le Goff, directeur de course, explique les choix de la direction de course :

 

«La dépression est bien là, et certains vont avoir du mal à atteindre la porte Islande. Mais comme la situation n’est pas meilleure une fois cette porte franchie, nous avons préféré en faire la ligne d’arrivée afin que les solitaires puissent aussitôt faire en sorte de se mettre en sécurité. Des vents instables et forts arrivent sur zone ; les effets de site qui vont secouer le fjord où se sont abrités déjà deux bateaux ne rendent pas simple l’accueil d’IMOCA supplémentaires. Clore la course à la porte va permettre aux marins de trouver la meilleure solution pour chacun d’entre eux, avec le soutien permanent de la direction de course et avec l’expertise de leur équipe technique. L’objectif est que, samedi après-midi, quand le plus fort de la dépression sera passé, les skippers puissent rallier les Sables d’Olonne, ce qui ne sera pas si simple : ils ne seront pas à l’abri de nouveaux vents forts, mais ils pourront gérer en bons marins. Nous savions les changements de météo rapides et brutaux dans la région, mais nous avons eu le plus fort de ce que nous pouvions redouter. Sincèrement, ce que tous ont vécu sur les 1500 milles environ de la montée vers l’Islande – la difficulté de la navigation, le combat pour mener le bateau, la résistance aux forts éléments - représente une impressionnante mise en condition pour un Vendée Globe».

 

 

Alain Leboeuf, Président de la SAEM Vendée et du Département de la Vendée :

 

«La raison nous intime de suivre la voie de la prudence. Ce ne serait pas raisonnable d’exposer les marins à plus de danger sans leur accorder la possibilité de se mettre à l’abri. Il est de la responsabilité d’un organisateur de course de ne pas faire courir de risques inutiles à ces solitaires. J’ai toute confiance dans les choix de bon marin qui ont été faits par la direction de course. La course au large reste une aventure, il faut savoir choisir ses priorités».

 

 

Charlie Dalin (APIVIA), arrivé à la porte Islande à 2 h 23 min 20 sec ce vendredi 17 juin après 4 jours, 9 heures, 23 minutes et 20 secondes, est donc le premier à la ligne d’arrivée. Il a été suivi par Jérémie Beyou (Charal) arrivé à la porte Islande à 6 h 04 min, après 4 jours, 13 heures et 4 minutes, à 3 heures 43 minutes et 34 secondes du leader ; Thomas Ruyant (LinkedOut) arrivé à la porte Islande à 9 h 33 min, après 4 jours, 16 heures et 33 minutes, à 7 heures et 10 minutes du leader, était le troisième à avoir franchi ce qu’il convient d’appeler la ligne d’arrivée désormais. À l’heure d’écrire ces lignes, Benjamin Ferré (Monnoyeur - Duo For A Job) était en approche de la porte Islande.

 

 

Crédit Texte : Service Presse de la «Vendée-Arctique»

 

Crédit Photos : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Voile. Vendée-Arctique 2022 - FLASH SPÉCIAL : POUR DES RAISONS DE SÉCURITÉ,
LA COURSE EST NEUTRALISÉE

 

 

La détérioration des conditions climatiques a obligé l’Organisation à prendre une décision forte. La course sera neutralisée après le passage de la porte virtuelle située au Sud-Est de l’Islande. Les premiers devraient y parvenir en milieu de nuit et au petit matin. Ensuite, les skippers pourront s’abriter et attendre le passage de la dépression. Les modalités de la reprise de la course, actuellement en discussion, seront bientôt officialisées.

 

 

Réaction d’Alain Leboeuf, Président de la SAEM Vendée et du Département de la Vendée :

 

«Comme nous l’avons indiqué et réitéré ce jeudi matin, notre devoir a toujours été d’assurer la sécurité des marins et de se prémunir de tous les risques éventuels. L’évolution de la situation météorologique à laquelle fait face la flotte nous oblige, conjointement avec la direction de course et notre expert météorologue, à prendre des décisions fortes. En tant qu’organisateur, il nous paraissait ainsi essentiel que les marins puissent s’abriter et mettre temporairement en parenthèse la course afin de se protéger de ce système dépressionnaire. Ils reprendront bientôt la route et nous aurons tous à cœur de suivre avec passion leurs aventures.»

 

 

 

Réaction de Francis Le Goff, directeur de course de la Vendée Arctique-Les Sables d’Olonne :

 

«Pour les skippers de tête, les conditions allaient être particulièrement défavorables demain après-midi à cause de cette dépression qui se creuse progressivement vers le Nord-Est de l’Islande. On attend du vent fort de 35 à 40 nœuds fichier, donc des rafales à plus de 50 nœuds.

Dans un souci de fair-play et d’équité, nous avons donc décidé, que les skippers puissent s’abriter dès qu’ils auront passé la porte située au Sud-Est de l’Islande. Nous enregistrerons le temps de chacun à la porte avant qu’ils puissent se mettre à l’abri. Nous avons entamé des discussions avec des ports qui pourraient être susceptibles de les accueillir. La course reprendra ensuite selon des modalités que nous sommes en train de définir.»

 

 

 

Texte : Service Presse «Vendée-Arctique 2022»

 

Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Voile. PAS DE TOUR DE L ' ISLANDE POUR LES SKIPPERS DE LA VENDEE-ARCTIQUE 2022

 

 

Compte-tenu des conditions météorologiques très difficiles annoncées, les 24 coureurs ne pourront finalement pas faire le tour de l’Islande. Un nouveau parcours de 3300 miles est redessiné !

 

 

Réaction d’Alain Leboeuf, Président de la SAEM et du Département de la Vendée :

 

«Sur cette 2e édition de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne, nous voulions que les skippers puissent pour la première fois contourner l’Islande en coupant le cercle polaire arctique. Nous savions que ce parcours innovant et extrême était susceptible d’évoluer jusqu’au dernier moment en fonction des conditions météorologiques autour de l’Islande. Après une étude approfondie de la situation de ces dernières heures avec la direction de course et notre expert météorologue, nous décidons une modification de parcours. C’est de notre responsabilité et le choix de la raison. Le devoir premier de tout organisateur est d’assurer la sécurité des marins. Comme je l’avais dit, nous ne ferons pas prendre de risques démesurés aux skippers.»

 

 

 

Les explications de Francis Le Goff, directeur de course de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne :

 

«Nous savions que cette décision pourrait être prise. C’est pour cette raison que nous avions installé une porte à l’est de l’Islande. Depuis hier, et particulièrement ce matin, les modèles météo ne cessent de s’aggraver avec une dépression très active sur l’Islande. Dans la partie nord-est de l’île, il y aura des vents moyens de 40 nœuds et vraisemblablement des rafales à plus de 50 nœuds, sur une mer formée et croisée. Par ailleurs, il n’y a pas vraiment d’échappatoire sur zone, pas comme en pleine mer par exemple. Il serait très délicat et dangereux de faire passer les bateaux à cet endroit. Concrètement, les marins franchiront la porte à l’est de l’Islande et se dirigeront directement vers le waypoint nord atlantique que nous avons décalé de 124 milles vers l’ouest. Le parcours aura une longueur de 3 300 milles. En repartant vers le sud, les concurrents affronteront quand même des conditions difficiles mais ils seront au portant et auront davantage de place pour choisir une route plus sécuritaire.»

 

 

Crédit Texte : Service Presse «Vendée-Arctique 2022»

 

Crédit Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Voile. Course 2 Pays de Saint-Gilles Tourisme
Chacun cherche son but.

 

 

Le départ de la Course 2 Pays de Saint-Gilles Croix De Vie , seconde étape de La Sardinha Cup, a été donné mardi à 13h34 (12h34, heure locale) à Figueira da Foz. Entre prétendants au podium final en Vendée et ceux qui sont là dans un objectif de progression, les attentes des 22 duos diffèrent sur ces 560 milles qui s’annoncent bien compliqués.

 

La brume tombée mardi matin sur Figueira da Foz a eu le bon goût de se lever sur les coups de midi (13h en France) lorsque le comité de course a lancé la procédure de départ de la Course 2 Pays de Saint-Gilles Tourisme. Comme au large de Saint-Hilaire De Riez huit jours plus tôt, la flotte, partie trop tôt, en a été quitte pour un rappel général et donc pour une nouvelle procédure. C’est finalement à 12h34 (13h34 en France) que les 22 duos se sont élancés dans une légère brise d’ouest de 8 nœuds, cap au nord, d’abord sous spi, ensuite au près, puisque le vent va peu à peu s’orienter au nord le long des côtes portugaises.

Au moment de quitter le ponton, si tous s’attendaient à une étape longue et compliquée, en raison d’une situation météo incertaine car orageuse, les objectifs sportifs différaient, liés notamment aux résultats de l’étape initiale. Vainqueur entre le Pays de Saint-Gilles et le Portugal, Maël Garnier, associé à Pierre Leboucher sur Ageas-Team Baie de Saint-Brieuc, confiait ainsi :
«On a forcément envie de jouer quelque chose au général, mais chaque étape est tellement différente qu’on se dit plutôt qu’on repart de zéro. On va s’attacher à faire notre route, un peu comme à l’aller, sans trop se soucier du classement de la première étape.»

2e à Figueira da Foz, Pierre Quiroga, co-skipper d’Achille Nebout sur Amarris-Primeo Energie, estimait quant à lui : «Avant le départ de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, j’avais dit qu’on était un quart de la flotte à pouvoir gagner La Sardinha Cup, c’était déjà beaucoup et ça reste le cas.» Parmi ces vainqueurs potentiels, Tom Laperche (Région Bretagne-CMB Performance, avec Morgan Lagravière), qui a remporté les deux premières épreuves de la saison du Championnat de France Elite de Course au Large (Solo Maître CoQ et Le Havre All Mer Cup) et s’est classé 5e de la première étape. «Ça reste une bonne place en Figaro ; après, c’est sûr que j’ai déjà gagné des courses cette saison, donc j’ai forcément envie d’en gagner d’autres, mais ce n’est jamais facile d’être tout le temps devant sur ce circuit.»

Loïs Berrehar , parvenu vendredi dernieravec Erwan Le Draoulec (Skipper Macif) à souffler in extremis la 3e place au duo Guillaume Pirouelle/Robin Follin (Région Normandie), tenait un discours proche : «Mon objectif cette saison, c’est le podium sur toutes les épreuves du Championnat de France, dont fait partie La Sardinha Cup. Après, je sais bien que le circuit Figaro Beneteau est tellement relevé que ça se joue parfois à une place ou deux, on en a eu la preuve ici à l’arrivée de la première étape.»

 

 

Entre ambition et lucidité

 

Une étape que les copains de La Trinité-sur-Mer, Corentin Horeau et Julien Villion (Mutuelle Bleue), ont menée un bon moment pour finalement terminer 15e, d’où une grosse soif de revanche chez le premier, qui a fêté lundi ses 33 ans au Portugal : «On reste sur une mauvaise note, on a joué, on a perdu, ça remet les idées en place, mais on a envie de se venger.» Envie de faire mieux également chez Alexis Loison, co-skipper d’Elodie Bonafous sur Quéguiner-La Vie en Rose (7e de la première étape) – «Je serais content de remonter dans le Top 5» ou chez Alan Roberts, 8e avec Tom Dolan sur Smurfit Kappa-Kingspan : «L’objectif, c’est clairement de gagner, on a montré à l’aller qu’on en était capables, on a fait deux cadeaux à nos adversaires, on veut éviter ça au retour.»

9e à Figueira da Foz avec Swann Hayewski, Alexis Thomas (La Charente Maritime) visait quant à lui un résultat proche : «On est contents de notre première étape, on a réussi dès le début à être dans le paquet de tête, on a su jouer sans faire d’options totalement farfelues, en attendant notre tour. L’objectif est de continuer à décrocher des places avec un chiffre et non pas un nombre, voire d’en gagner quelques-unes.»

Cet objectif de progression au classement était aussi celui de Brieuc Lebec, 12e de l’étape initiale avec Basile Bourgnon (Edenred) et surtout premier équipage bizuth : «On a envie de garder notre place au classement des bizuths, mais aussi d’accrocher le wagon des bons, derrière lesquels on a un peu couru lors de la première étape, on veut essayer d’être davantage dans le match.» Egalement novice sur La Sardinha Cup, Pierre Grenié, associé à Valentin Dantec (Prisme Ocean, 21e au Portugal), misait quant à lui sur cette étape retour pour mieux se jauger face à la concurrence :,
«Si on sent des coups, on ira, mais on veut essayer d’être un peu plus sages que sur la première étape pour rester plus longtemps au contact des petits copains et avoir ainsi de vrais comparatifs sur notre vitesse et sur nos réglages.»

Enfin Philippe Hartz (Marine Nationale-Fondation de la Mer, 17e avec Eric Delamare) balançait entre ambition et lucidité : «Vu le plateau, il ne faut pas être trop prétentieux, on n’est pas forcément les favoris sur la feuille de match, notre place est plutôt dans la meute, mais ça ne veut pas dire qu’on n’a pas les armes pour venir taquiner la tête de flotte.» Joignant les gestes à la parole, l’ancien commando marine a franchi la bouée de dégagement, unique marque de parcours de cette Course 2 Pays de Saint-Gilles Tourisme, en deuxième position derrière Mutuelle Bleue, auteur, comme à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, du meilleur départ.

 

 

 

Texte : Service Presse «Sardinha Cup 2022»

 

Photo : «Julien ZAJA / JZ Photography» Pour Vendée Actu


 Voile. UN AIR DE VENDÉE GLOBE EN ÉTE

 

La fête était belle ce dimanche aux Sables-d’Olonne. Heureux de retrouver les skippers IMOCA, le public a répondu présent, se déplaçant en nombre dans le mythique chenal pour la première course qualificative au Vendée Globe 2024. À 17h, les 25 concurrents de la 2e Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne ont pris le départ dans des conditions météo propices à la vitesse. Les skippers sont désormais engagés sur un parcours de 3 500 milles complexe et intense, avec notamment un tour de l’Islande très attendu. Premier écueil: une dorsale anticyclonique à traverser à partir de lundi soir.


Voile. Maël GARNIER & Pierre LEBOUCHER ( Ageas-Team Baie de Saint-Brieuc ) remportent la première étape de la Sardinha Cup 2022

 

 

Au terme d’un ultime bord rapide sous spi, Maël Garnier, 21 ans, et Pierre Leboucher, 41 ans, ont remporté sur Ageas-Team Baie de Saint-Brieuc, vendredi matin à 7h42’20 (heure française), la Course 1 Pays de Saint-Gilles Tourisme entre Saint-Gilles-Croix-de-Vie et Figueira da Foz. Leur temps de course sur cette première étape de La Sardinha Cup : 3 jours 15 heures 3 minutes et 20 secondes (pour information, La Sardinha Cup est une course aux points).

 

 

Crédit Texte : Sardinha Cup

Crédit Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu 


 Cyclisme. J-31 pour les championnats de France 2022 à Cholet

 

 

Les championnats de France de cyclisme sur route se dérouleront du Jeudi 23 Juin au Dimanche 26 Juin 2022 à Cholet ( Maine-Et-Loire ).

Début des hostilités le Jeudi 23 Juin dès 13H00 par les contre-la-montre élites femmes , élites amateurs et professionnels hommes. Les femmes devront faire 25Km300 quant aux hommes , ils auront à parcourir 44Km300.

Les courses en ligne débuteront le Samedi 25 Juin dès 8H45 pour les élites amateurs et 13H30 pour les élites femmes. La course élites professionnels hommes se déroulera , quant à elle , le Dimanche 26 Juin dès 10H50.

Pour les épreuves en ligne , toutes les catégories emprunteront le même circuit. Un circuit de 20Km que les élites amateurs devront effectuer à 8 reprises ( soit un total de 160Km ) , les élites femmes auront 6 tours à faire ( soit un totale de 120Km ) , quant aux élites professionnels hommes , ils auront 12 tours à réaliser ( soit un total de 240Km ).

Un circuit en ligne, dont un repérage à été effectué ce Mardi 24 Mai 2022. Un parcours urbain et sans réelles difficultés , mis à part deux petites côtes. Le départ se fera à Cholet , les coureurs iront jusqu ' à la Séguinière pour un retour à Cholet.

 

 

Flavie BOULAIS ( Team ELLES-Groupama-Pays de la Loire ) nous parle du parcours dans la vidéo à visionner en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=0hiXPI5dbWU

 

 

Crédit Texte , Photo , Interview & Vidéo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Basket. La Roche Vendée Basket, chez les femmes et 3x3 Paris chez les hommes, remportent le premier open + de 3x3 de Vendée

 

 

Ce Samedi 21 & Dimanche 22 Mai 2022, la place du Vendée Globe était transformée en terrain de basket.

En effet , le comité de Vendée de basket organisait le premier open + de basket 3x3.

12 équipes se sont affrontées sur les 2 terrains durant les phases finales ce Dimanche 22 Mai 2022.

Au terme de la journée , l ' équipe féminine Vendéenne de La Roche Vendée Basket et l ' équipe masculine de 3x3 Paris , avec dans ses rangs Kévin CORRE le n°1 Français, remportent le tournoi.

Rappelons que le basket 3x3 est une variante du basket 5x5 , développée par les joueurs de rue. Un match oppose deux équipe de 3 durant 10 minutes , sur une moitié de terrain et avec un seul panier. L ' équipe gagnante étant celle ayant marqué le plus de points au terme des 10 minutes ou ayant inscrit 21 points avant la fin des 10 minutes.

Le basket 3x3 a fait son apparition pour la première fois au Jeux Olympique à Tokyo 2020 l' été dernier .

 

 

 

Interview de Kévin CORRE à visionner en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=35rS_N_jjT0


Cyclisme. Romain BARDET ( Team DSM ) 3ème au classement général du Giro ( Tour D ' Italie ) après la première semaine de course , a accordé une interview aux médias , via Zoom , ce Lundi 16 Mai 2022 , lors de la première semaine de repos du Giro.

 

 

Interview à retrouver en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=WLs7i6hJug8&t=27s


Cyclisme. Romain BARDET et la team DSM visent le général lors du Giro 2022 qui débute ce Vendredi 6 Mai 2022

 

 

La 105ème édition du Giro ( Tour D ' Italie ) s ' élance ce Vendredi 6 Mai 2022 de Budapest ( Hongrie ) pour arriver , trois semaines plus tard , le Dimanche 29 Mai 2022 à Vérone ( Italie ).

Egan BERNAL , vainqueur sortant , ne défendra pas son titre sur ce premier grand tour puisque gravement accidenté à l ' entraînement en Janvier. Sa succession s' annonce donc ouverte avec quelques coureurs qui prétendent au maillot rose tels que Richard CARAPAZ ( INEOS-GRENADIERS ) , Mikel LANDA ( BAHRAIN-VICTORIOUS ) ou encore Simon YATES ( TEAM BIKE EXCHANGE – JAYCO ). Du côté Français , Guillaume MARTIN ( COFIDIS ) et Romain BARDET ( TEAM DSM ) seront les meilleures chances. Romain BARDET qui nous a accordé une interview , à deux jours du grand départ du Giro , en visio via Zoom , ce Mercredi 4 Mai 2022.

 

Interview à retrouver en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=OV61AYSv0C4&t=1s

Football. Le Brésil, les Pays-Bas et Saint-Etienne remportent la 49ème édition du Mondial de Montaigu

 

 

Après une édition 2020 annulée et une édition 2021 reportée en Août et sans nations pour cause de crise sanitaire dû à la COVID19, le Mondial Football de Montaigu U16 était de retour cette année à sa date traditionnelle de Pâque et a vu le retour des équipes nationales.

Durant une semaine , cette 49ème édition du tournoi a vu s' affronter , sur les terrains de Montaigu , la Boissière Des Landes, les Sables D ' Olonne ou encore la Roche-Sur-Yon , huit équipes dans le challenge des nations masculin ( France , Brésil , Argentine , Angleterre , Portugal , Belgique , Pays-Bas et Mexique ) , trois équipes dans le challenge des nations féminin ( France , Pays-Bas et Norvège ) et huit équipes dans le challenge des clubs ( la sélection de Vendée , FC Nantes , RC Lens , AS. Saint-Etienne , O. Marseille , G. Bordeaux , Toulouse FC et Stade Rennais ).

Dans le challenge des nations masculin , le Brésil , emmené par sa pépite , le n° 9, Endrick à qui on promet un très bel avenir dans un grand club Européen ( le Réal de Madrid ? ) remporte la compétition 38 ans après sa première victoire dans ce même tournoi. A la seconde place , on retrouve l' Argentine, victorieuse en 2019. L ' Angleterre complète le podium.

Dans le challenge des nations féminin , c ' est l ' équipe des Pays-Bas qui termine à la première place devant la Norvège et la France, victorieuse en 2019.

Dans le challenge des clubs , c ' est l ' équipe de l ' AS Saint-Etienne qui s ' aduje la victoire. L ' O. Marseille prend la deuxième place tandis que la sélection s ' offre une excellente troisième place devant des clubs pros.

Rendez-vous en 2023 pour fêter la 50ème édition du Mondial Football de Montaigu U16.

 

 

Retrouvez les photos des finales en cliquant sur le lien suivant : https://www.facebook.com/media/set/?vanity=JZPhotography85&set=a.403988988392924

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Anthony PEREZ ( COFIDIS ) remporte la 22ème édition de la Classic Loire-Atlantique

 

 

Six mois seulement après sa dernière édition , la Classic Loire-Atlantique était de retour ce Samedi 19 Mars 2022 , retrouvant ainsi sa place habituelle au sein du calendrier de la Coupe de France de cyclisme.

16 équipes étaient présentes sur la ligne de départ à la Haye-Fouassière , composant ainsi un peloton de 109 coureurs.

Au terme des 11 tours de circuits et 182,800Km, c ' est Anthony PEREZ ( COFIDIS ) qui remporte cette 22ème édition de la Classic Loire-Atlantique devant Lewis ASKEY ( GROUPAMA-FDJ MT ) et Matis LOUVEL ( TEAM ARKEA-SAMSIC MT ).

 

Retrouvez les mots de Anthony PEREZ et Matis LOUVEL sur le podium en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=Gb8syod6CHc

 

 

 

Crédit Texte , Photo & Vidéo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


 Voile. La Golden Globe Race voit plus grand

 

 

Dans à peine six mois sera donné le départ de la Golden Globe Race , le 4 Septembre 2022.

La Golden Globe Race est une aventure être, le défi le plus long , le plus solitaire à travers les cinq océans durant 8 mois sans aucune technologie.

Pour cette édition , l ' organisation voit les choses en plus grand , à commencer par le village qui ouvrira ses portes le Dimanche 21 Août 2022 qui proposera une multitude d ' animations , notemment autour des villes jumelées avec Les Sables D ' Olonne. Cette édition verra également cinq concurrents supplémentaires soit 23 skippers de 13 nationalités et deux arrêts supplémentaires pour dépôt de film qui seront Lanzarote et Hobart en plus de Cap Town et Puenta Del Este et donc davantage de contenue média en provenance des bateaux.

Le plus jeune skipper , Elliott SMITH ( USA ) aura 24 ans et le plus âgé , David SCOTT COWPER ( Royaume-Uni ) , aura 80 ans.

Une seule femme sera au départ de la course : Kirsten NEUSCHÄFER ( Afrique du Sud ).

Trois skippers y retournent : Tapio LEHTINEN ( Finlande ) , 5ème lors de l ' édition 2018/2019 en 322 jours , Ertan BESKARDES ( Angleterre ) et Mark SINCLAIR ( Australie ).

Deux skipper Français : Damien GUILLOU ( PRB ) et Arnaud GAIST.

L ' occasion , ce Mercredi 9 Mars 2022 , pour l' organisation , d ' accueillir les skippers aux Sables D ' Olonne pour une première réunion de travail. 11 skippers sur les 23 étaient présents parmi lesquels Arnaud GAIST dont l ' interview est à retrouver en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=kqRl4xEkiVU


 J.O. De Pékin 2022. Interview de Chloé TRESPEUCH

 

 

La snowboardeuse de l ' équipe de France , Chloé TRESPEUCH , de Saint-Jean de Monts ( Vendée ) du côté de son père mais aussi de Val-Thorens ( Savoie ) du côté de sa mère , nous a accordé une interview ce Dimanche 13 Février 2022.

Une interview réalisée , par téléphone ( via WhatsApp ) en direct de Pékin ( Chine ) , à l' issue de sa dernière épreuve en snowboard-cross , par équipe , et cinq jours après avoir obtenu une médaille d ' argent dans l ' épreuve individuelle.

 

Interview que vous pouvez écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=dT5Jghh-Jtk

 

 

Crédit Texte & Interview : «Julien ZAJAC» Pour Vendée Actu & Dig Radio


Cyclisme. Conférence de presse de la team DSM

 

 

La Team DSM tenait sa conférence de presse virtuelle ce Jeudi 9 Décembre 2021 en vu de la saison 2022.

L' occasion pour nous de réaliser les interviews , en visio de Romain BARDET , Romain COMBAUD et Juliette LABOUS.

 

 

Interviews à retrouver en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=me0HVBSZTp0


 Moins d ' une semaine après avoir terminé 2ème espoir et 11ème au général femmes lors du Chrono des Nations aux Herbiers ( Vendée ) le Dimanche 17 Octobre 2021 , la Française Marie LE NET ( FDJ – Nouvelle Aquitaine – Futuroscope ) a remporté , ce Samedi 23 Octobre 2021 la médaille d ' argent , associée à Clara COPPONI , dans l' américaine à l ' occasion des championnats du Monde sur piste sur le vélodrome de Roubaix ( Nord ).

Les championnes du Monde étant les Pays-Bas.

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


 Voile. 40 participants maximum au Vendée Globe 2024/2025

 

 

L’Avis de Course du Vendée Globe 2024 !

 

La SAEM Vendée, société organisatrice du Vendée Globe, vient de dévoiler l’Avis de Course détaillant les règles de participation de la 10e édition du Vendée Globe

  • Les candidatures du Vendée Globe 2024 débuteront le lundi 14 février 2022, à J-1000 du Départ programmé le 10 novembre 2024

  • Le parcours de qualification au Vendée Globe est renforcé

  • Le nombre maximum de partants au Vendée Globe 2024 est fixé à 40


Des règles de participation édictées à 3 ans du Départ
Depuis la fin de la précédente édition, la SAEM Vendée observe un formidable engouement des skippers et de leurs sponsors, déjà très nombreux à vouloir prendre le Départ de la prochaine édition.
Avec 6 mois d’avance sur sa précédente parution, l’Avis de Course est dévoilé ce jour, à plus de 3 ans du Départ afin d’apporter de la visibilité sur les règles de participation à tous les prétendants.

 

Ouverture des candidatures à J-1 000 du Départ
Les candidatures pour le 10e Vendée Globe ouvriront le 14 février 2022, à J-1 000 du Départ fixé le 10 novembre 2024.

Sur la précédente édition, 37 candidats s’étaient déclarés officiellement. Ce record pourrait bien à nouveau être battu d’ici le 2 octobre 2023, date de clôture des candidatures.

 

Un parcours de qualification renforcé
Il n’est pas de course plus exigeante que le Vendée Globe et le devoir premier de la SAEM Vendée, en tant qu’organisateur, est d’assurer la sécurité des marins, et de permettre au plus grand nombre de terminer la course.

Le Vendée Globe s’inscrit à nouveau pleinement dans le Championnat IMOCA Globe Series dont l’objectif premier est de permettre aux skippers d’accumuler de l’expérience et de fiabiliser leur bateau en effectuant des milles sur les différentes épreuves du Championnat.

2020 aura été un premier succès en ce sens, avec trois quarts de la flotte à l’arrivée, contre la moitié habituellement : une première historique.

Afin d’accroître cette dynamique, il était important de renforcer les critères de qualification de la course :

  • Se qualifier sur le bateau qui fera le Vendée Globe.

  • Prendre le Départ de 2 courses en solitaire de qualification du Championnat Globe Series, dont une avant fin 2023 et une en 2024.

  • Terminer une de ces courses de qualification dans le temps imparti (temps de course inférieur ou égal à celui du premier de l’épreuve augmenté de 50%).


40 partants maximum sélectionnés pour la 10e édition
Si les candidats sont nombreux, les places au Départ de la prochaine édition seront, elles, limitées. Des critères de sélection ont été édictés afin de pouvoir départager les projets qui prendront le Départ de cette 10e édition.

La sélection aux Milles établie lors de la précédente édition et dans la logique du Championnat Globe Series est reconduite. Les skippers sélectionnés seront donc ceux ayant parcouru le plus de Milles lors des épreuves de sélection du Championnat dont la première, la Transat Jacques Vabre 2021, débutera le 7 novembre.

Il est à noter que les épreuves en duo – comme la Transat Jacques Vabre - rapporteront la moitié des milles parcourus par skipper.

Dans une démarche d’internationalisation et de féminisation de la course au large, The Ocean Race 2022 intègre le parcours de sélection du Championnat, chaque skipper marquera alors un quart des milles parcourus, dans une limite de 5 000 milles.

Afin de favoriser l’innovation technologique et de ne pas pénaliser les projets de bateaux neufs, les 13 premiers skippers ayant un bateau neuf prenant le départ d’une course de qualification seront quant à eux directement sélectionnés.

Enfin, la SAEM Vendée se laisse l’opportunité, en tant qu’organisateur, d’inviter jusqu’à 1 skipper supplémentaire parmi les inscrits, ce qui porte le nombre de partants maximum à 40.

L'Avis de Course est disponible en téléchargement sur www.vendeeglobe.org.

 

 

 

Ils ont dit :

« Je ne peux que me réjouir du formidable engouement des skippers et de leurs sponsors pour le Vendée Globe, toujours plus nombreux à vouloir candidater. Il nous fallait dès à présent leur apporter de la visibilité sur les règles de participation à cette 10e édition. C’est désormais chose faite, avec la parution de l’Avis de Course à plus de 3 ans du Départ.
Afin d’anticiper et de soutenir l’engagement de nombreux projets, nous avons décidé de porter le nombre maximum de partants à 40, soit 6 places de plus qu’en 2020. Et parce que notre devoir premier, en tant qu’organisateur, est d’assurer leur sécurité, nous avons décidé de renforcer le parcours de qualification.»

Alain Leboeuf, Président de la SAEM Vendée et Président du Département de la Vendée

 


Crédit Texte : AGENCE O CONNECTION – Service Presse du Vendée Globe

Crédit Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography » Pour Vendée Actu


 Samedi et Dimanche dernier, la baie des Sables d'Olonne était le plus beau des stades pour plus de 100 régatiers solitaires. Onze clubs ont fait le déplacement. Ils venaient du Pays de la Loire comme le Club Nautique des Moutiers en Retz , le CVAN Nantes , Le Cercle de voile de Sillé Plage nature de Sillé le Guillaume, l' École de voile municipale de Brétignolles-sur-mer et le CNHR . Un club de Nouvelle Aquitaine est également venu: la Société des Régates Rochelaises.

Les autres clubs sont à découvrir dans le classement ci-dessous.

Le premier jour s'est couru une épreuve départementale. C'était pour plusieurs benjamins leur première régate et même leurs premiers bords en mer: habituellement ils apprennent sur lac.
Le vent d'Est à tourné vers le Sud pendant la journée ce qui a permis de naviguer sur un plan d'eau plutôt calme: des conditions idéales pour ceux qui se lançaient pour la première fois dans le grand bain.

En tout 48 coureurs ont régaté sur 21 manches et à la fin 4 Podiums 100% SNSablais que voici .
> Optimist benjamin:
Premier : Léo Chemin suivi d'Alexandre Berger et du jeune frère de Léo: Simon Chemin.
A la 4 ème place première féminine une membre du Club de Voile de Saint Gilles Croix de Vie : Jeanne Verdon, dont le papa Gauthier Verdon est actuellement engagé sur la mini transat.
> Optimist minimes
Premier: Clovis Mazens suivi de Martin Carra et Manon Bigot.
> En planche B293. Première : Yuna Cariou suivie de Timothy Barbarin et Olivier Bernard.

> En intersérie. Premier : le doyen de la course Roger Boulaire en Europe suivi par Marie Françoise Quint elle aussi en Europe. Laurent Thieblin et son Laser complète ce dernier podium de la journée.

Le deuxième jour le niveau est monté d'un cran, l'objectif de beaucoup des coureurs présents étant la qualification pour le championnat de France. En tout 63 concurrents ont couru 15 manches.
> En benjamin, se sont hissés sur le podium Phileas Neel du Club Nautique de Pornic , Aline Tacquet du SNO Nantes et sur la plus haute marche Gary Feuerstein du CNBPP .
> Sur le podium des minimes nous trouvions Barnabé et Tsipora, les frère et soeur jumeaux Jouan du CNBPP et au sommet Anatole Thomas du SNO.
> En Open Skiff le CNBPP s'est emparé des trois marches du podium. Première : Charlotte de Cenival suivie de Côme Sebert et Yohann Baley.

Les participants ont unanimement remercié Jean-Jacques Clerc, Jean Philippe Porteau, Patrice Arnoux et Denis Drapeau qui présidaient respectivement le comité de course, le jury, la publication des résultats et le stand de crêpes.

 

 

 

Vidéo en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=_nRx5cgOU8w&t=81s

 

 

Crédit Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu

Crédit Texte : Olivier Verschoore ( Vice-président SNSablais / Responsable voile légère )


Cyclisme. Les champions d ' Europe femme et homme Suisses à l' heure lors du Chrono des Nations 2021

 

 

Deux ans après sa dernière édition, le Chrono des Nations faisait sont grand retour aux Herbiers.

Une semaine seulement après le Tour de Vendée, les amoureux du cyclisme en Vendée auront pu apprécier la qualité du plateau de cette 39ème édition chronométrée.

En effet, parmi les 193 coureurs engagés, on notait la présence du champion du Monde junior de contre-la-montre, le Danois Gustav WANG ( Team ABC Junior ) , la championne olympique sur route , l ' Autrichienne Anna KIESENHOFFER ( Austria National Team ) , la Suissesse , championne d' Europe, vice-championne du Monde et olympique Marlen REUSSER ( Ale BTC Ljubljana ) , le Belge 3ème des championnats du Monde de contre-la-montre 2021 , Remco EVENEPOEL ( Deceuninck – Quick Step ) ou encore le double champion d ' Europe 2020 et 2021 de contre-la-montre , le Suisse Stefan KÜNG ( Groupama FDJ ).

Après le forfait du champion du Monde , l ' Italien Filippo GANNA ( Ineos Grenadier ) , une duel passionnant s' annonçait sur les routes du bocage Vendéen entre Remco EVENEPOEL et Stefan KÜNG. Un duel qui a tourné à l' avantage rouleur Suisse de la Groupama-FDJ. En effet, au terme des 44km490, le double champion d ' Europe de contre-la-montre devance le Danois , Martin TOFT MADSEN ( BHS – PL Beton Bornholm ) de 36 sec et l ' Italien , Alessandro DE MARCHI ( Israël Start-Up Nation ) de 1'16. Remco EVENEPOEL, récent médaillé de bronze lors des championnats du Monde chez lui en Belgique, se classe à une décevante 5ème place.

En remportant le Chrono des Nations, épreuve clôturant la saison sur route, Stefan KÜNG remporte son cinquième contre-la-montre de la saison.

Premier Français au classement, Pierre LATOUR ( Team TotalEnergies ) termine à la 8ème place à 1'44 du vainqueur.

Du côté des féminines, la Suissesse Marlen REUSSER , championne d ' Europe , vice-championne du Monde et vice-championne olympique de contre-la-montre et Anna KIESENHOFER, championne olympique sur route ont assumé leur statut de favorites en se classant respectivement 1ère et 2ème au termes des 24km640.

A noter, que chez les espoirs c ' est le Vendéen Antoine DEVANNE ( Vendée U Pays de La Loire ) qui remporte la course au terme des 31Km840 , devant le Belge Branko HUYS ( Acrog – Tormans Balen DC ) et Jon KNOLLE ( Team SKS Sauerland NRW ).

Cette 39ème édition du Chrono des Nations était l' occasion , pour les organisateurs d' être la première course de renom à instaurer une égalités de primes pour les femmes et les hommes. En effet, la première femme élite a eut une prime de 6000€, la même prime que pour le premier homme élite et ainsi jusqu ' au 20ème de chaque catégories.

 

Tous les classements :

 

Femmes - Cadettes

1) Alice Bredard ( Redon Olympic Cyclisme )

2) Sophie Bodrogi ( Jura Cyclisme Pays du Revermont )

3) Léane Tabu ( US Bonny )

 

Hommes – Cadets

1) Arthur Blaise ( Anthony Berny Cycliste )

2) Ilian Barhoumi ( Pédale Bulloise )

3) Titouan Fontaine ( VC Villefranche Beaujais )

 

Femmes – Juniors

1) Bénédicte Ollier ( Brulon VTT )

2) Faustine Croguennoc ( AC Gouesnou )

3) Coline Raby ( La Roche sur Yon Vendée Cyclisme )

 

Hommes – Juniors

1) Alec Segaert - Gaverzicht Be-Okay

2) Darren Rafferty - Team 31 Jolly Cycles U19

3) Eddy Le Huitouze - EC Pluvignoise

 

 

Femmes – Elites

1) Marlen Reusser ( Ale BTC Ljubljana )

2) Anna Kiesenhofer ( Equipe Nationale d’Autriche )

3) Mieke Kroger ( Team Coop - Hitec Products )

 

 

Hommes – Espoirs

1) Antoine DEVANNE ( Vendée U Pays de La Loire )

2) Branko HYUS ( Acrog – Tormans Balen DC )

3) Jon KNOLLE ( Team SKS Sauerland NRW )

 

Hommes – Elites

1) Stefan Kung ( Groupama FDJ )

2) Martin Toft Madsen ( BHS PL Beton Bornholm )

3) Alessandro De Marchi ( Israël Start-Up Nation )

 

 

Retrouvez les interviews de Marlen REUSSER , Antoine DEVANNE et Stefan KÜNG en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=JLUO616ys1Q&t=6s

 

 

 

Crédit Texte , Photo & Vidéo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Bram Welten remporte le Tour De Vendée 2021

 

 

Deux ans après la victoire de Marc SARREAU ( Groupama-FDJ ) dans le Tour de Vendée et après une année sans pour cause de COVID19, la 49ème édition de l' épreuve Vendéenne était de retour ce Samedi 9 Octobre 2021.

19 équipes nationales et internationales , soit une peloton composé de 126 coureurs , étaient présentes sur la ligne de départ aux Herbiers.

Avant d ' en terminer avec les 199,8Km de courses à La Roche-Sur-Yon, le peloton a dû affronter différentes difficultés telles que le célèbre Mont des Alouette ou la côte du Fuiteau à Chantonnay.

La course aura été indécise jusqu' à son final. En effet, le Suisse Alexandre BALMER ( Groupama-FDJ ) qui faisait parti de l' échappée du jour se détachera dans le circuit final à la Roche-Sur-Yon mais se fera rattraper à seulement 10 mètre de la ligne d ' arrivée par le groupe de poursuivants d' une quinzaine de coureurs.

C ' est donc Bram Welten (Team Arkéa-Samsic) qui remporte cette 49ème édition du Tour de Vendée devant Le Néerlandais a devancé Eduard Prades (Delko) et Sebastian Schönberger (B&B Hôtels p/b KTM).

 

 

Retrouvez l ' interview , d ' après course , de Bram WELTEN ( Vainqueur ) en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=dCtrtL5CH7E

 

 

 

Crédits Texte , Photo & Vidéo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu 


Cyclisme. Sonny COLBRELLI remporte son premier Paris-Roubaix ce Dimanche 3 Octobre 2021

 

 

Après deux ans et demi pour cause de COVID 19, Paris-Roubaix faisait son retour ce Dimanche 3 Octobre 2021 et pour la première fois à l' Automne.

Partie de Compiègne à 11H14 , cette 118ème édition de Paris-Roubaix voit la victoire de Sonny COLBRELLI ( Bahrain Victorious ) pour sa première participation à 31 ans.

En effet, après avoir réussi à dompter les 55 km des 30 secteurs pavés boueux , détrempés et sous une pluie battante , le champion d ' Italie et champion d ' Europe devance , dans un sprint à trois le coureur Belge Florian Vermeersch (Lotto-Soudal) et le Néerlandais, petit-fils de Raymond POULIDOR , Mathieu Van Der Poel (Alpecin-Fenix) au terme des 257,7 Km de celle que l' on surnomme «L' Enfer du Nord» et qui portait bien son nom aujourd'hui au vue des conditions dantesques.

Le premier Français , Christophe LAPORTE ( COFIDIS ) est 6ème.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Alan RIOU remporte la Classic Loire-Atlantique, Dorian GODON leader de la Coupe de France

 

 

Deux ans et demi après sa dernière édition la Classic Loire-Atlantique était de retour à la Haie-Fouassière ( Loire-Atlantique ) ce Samedi 2 Octobre 2021. Habituellement courue en Mars , la veille de Cholet Pays de la Loire , l' organisation avait dû se résoudre à décaler la date à l ' automne vu les conditions sanitaire qui ne s ' amélioraient pas.

Cette 21ème édition de la Classic Loire-Atlantique réunissait un plateau de 21 équipes soit 134 partants.

Le peloton s' est élancé à 12H25 pour 11 tours d ' un circuit de 16,8 Km soit un total de 182,8 Km.

Les coureurs ont du faire face à une pluie battante et un vent soutenu dans le vignoble Nantais ce qui a rendu la course usante à tel point que seulement 35 ont été classés à l ' arrivée.

Au terme d ' un sprint en petit comité à cinq , c ' est Alan RIOU ( Arkea-SAMSIC ) qui s' adjuge l' épreuve devant Valentin MADOUAS ( Groupama-FDJ ) et Dorian GODON ( AG2R-Citroën Team ). En terminant troisième , Dorian GODON reprend la tête du classement général de la Coupe de France , à trois manches de la fin de cette dernière , devant l ' Italien Elia VIVIANI ( COFIDIS ).

 

Prochaine manche de la Coupe de France ce Samedi 9 Octobre 2021 avec la 49 ème édition du Tourde Vendée qui s ' élancera des Herbiers et arrivera à la Roche-Sur-Yon.

 

Retrouvez l ' interview de Valentin MADOUAS ( Groupama-FDJ ) en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=_W8_gEk-y14

 

 

 

Crédits Texte , Photo & Vidéo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Le Tour de Vendée de retour le 9 Octobre 2021

 

 

Après une année blanche pour cause de COVID 19 et l' édition 2020 reportée, le Tour de Vendée fera son grand retour le Samedi 9 Octobre 2021.

Cette 49ème édition s' élancera à 13H20 des Herbiers pour une arrivée à 18H35 à la Roche-Sur-Yon , non pas place Napoléon comme lors des éditions précédentes mais boulevard d' Eylau afin de ne pas gêner les commerçant du centre-ville de la Roche-Sur-Yon un Samedi.

Au menu du peloton, un parcours vallonné de 199,8Km qui passera , entre autre , par le Mont des Alouettes ou la côte du Fuiteau à Chantonnay et qui se terminera par quatre tours de circuit à La Roche-Sur-Yon.

Le plateau de cette manche Vendéenne de la Coupe de France de cyclisme devrait être relevé avec les présences annoncées de Valentin MADOUAS ( Groupama-FDJ ) , récent 13ème des Championnats du Monde à Louvain ( Belgique ) ou encre le Norvégien Edvald BOASSON HAGEN ( Total Direct Energie ).

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Julian ALAPHILIPPE sacré champion du Monde pour la seconde fois consécutive

 

 

C ' est unique dans le cyclisme Français , Julian ALAPHILIPPE est le seul coureur Français à conserver son titre de champion du Monde et seulement le septième au monde à réussir cet exploit. En effet , après avoir remporté le maillot arc-en-ciel à Imola ( Italie ) en 2020 , le coureur de l ' équipe de France devient , pour la seconde fois consécutive , champion du Monde à Louvain ( Belgique ).

Au terme des 268,3 km de course , Julian ALAPHILIPPE s ' impose en solitaire , avec 32 secondes d ' avance sur le Néerlandais Dylan van Baarle et le Danois Michael Valgren , après être parti seul à 17 Km de l' arrivée.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


 Cyclisme. Primoz ROGLIC remporte une troisième Vuelta consécutive

 

 

Après avoir remporté quatre étapes , dont la dernière étape contre-la-montre de ce Dimanche 5 Septembre 2021 à Saint-Jacques-De-Compostelle , lors de cette Vuelta ( Tour D ' Espagne ) 2021 , le Slovène Primoz ROGLIC ( Jumbo-Wisma ) , tout récent champion olympique de contre-la-montre lors des J.O. De Tokyo 2020 , s ' octroi une troisième Vuelta consécutive.

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


 Athlétisme. Kévin MAYER à Saint-Jean de Monts pour des initiations

 

 

Deux semaines après avoir obtenu une médaille d ' argent aux J.O. De Tokyo 2020 , le décathlonien Kévin MAYER était sur la plage Saint-Jean de Monts ce Dimanche 22 Août 2021 afin de faire découvrir son sport au public.

Pour cette seconde édition de la Mayer Experience , ce sont 250 personnes qui ce sont inscrites et qui ont ainsi reçues les conseils du recordman du Monde de décathlon.

De 9H00 à 18H00 , 10 groupes de 25 personnes ont tourné sur les 10 disciplines que compte le décathlon.

 

Revivez l ' intégralité de cette journée , avec les interviews de Kévin MAYER , Thomas MAYER ( son frère ) et Fanny ( une athlète ) en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=unc5h4ll7eM&t=13s

 

 

Crédit Texte , Photos & Vidéo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Romain BARDET vise les victoires d ' étapes sur la Vuelta 2021

 

 

Alors que la 76ème édition de la Vuelta ( Tour d ' Espagne ) s ' élance ce Samedi 14 Août 2021 de Burgos , Romain BARDET ( Team DSM ) , nous a accordé une interview en visio , ce Vendredi 13 Août 2021 à la veille du départ.

L ' occasion pour le coureur Français de nous parler de sa forme , de ses ambition durant ces trois semaines de courses qui devraient lui correspondre sur un parcours très montagneux avec pas moins de sept arrivées au sommet.

 

 

Retrouvez l ' interview en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=bKnjQCCpgic


Jeux Olympiques de Tokyo 2020. L' équipe de France de Volley-Ball championne Olympique pour la première fois pour la dernière du coach Laurent TILLIE

 

 

C ' est historique , les joueurs de l ' équuipe de France masculine de volley-ball on remporté l' or en finale des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 , pour la première fois , ce Samedi 8 Août 2021 face à l ' équipe de Russie.

Après avoir remonté 4 points dans le premier set ( 25-23 ) pour le remporter, les hommes du coach Laurent TILLIE ont continué dans leur lancé pour remporter aussi le second set ( 25-17 ). Mais c' était sans compter sur la hausse du niveau de jeu de l' équipe de Russie qui remportera le troisième ( 21-25 ) et quatrième set ( 21-25 ) pour s' offrir un set décisif.

Après une entame de tie-break difficile durant lequel les coéquipier de Earvin Ngapeth ont réussi à se ressaisir pour revenir au score et réussir à s' imposer 15 à 13 et ainsi offrir l ' Or Olympique pour le dernier match de Laurent TILLIE en tant qu ' entraîneur de l ' équipe de France masculine de volley-ball.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Jeux Olympiques de Tokyo 2020. La Sablaise Aloïse RETORNAZ première médaillée des Sables D ' Olonne dans l ' histoire des Jeux Olympiques

 

 

Associée à Camille LECOINTRE en voile 4.70, la licenciée des Sports Nautiques Sablais , Aloïse RETORNAZ remporte la médaille de bronze à l ' issue de la medal race des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Elle rentre ainsi dans l' histoire des Sables D ' Olonne en étant la première athlète Sablaise à remporter une médaille lors d ' une olympiade.

Une centaine de personnes s ' étaient réunies dans ne fan zone avait été installée au Port Olona devant les Sports Nautiques Sablais afin de suivre la course devant un écran géant.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Tour de France. Et de deux pour Tadej POGACAR

 

 

Après avoir relégué ses adversaires à 1'48 lors en reportant le premier contre-la-montre en Changé et Laval ( Mayenne ) et accentué son avance lors de la première étape de montagne entre Oyonnax et Le Grand-Bornand mais aussi en remportant deux victoires d ' épates dans les Pyrénnées au sommet du Col du Porter et à Luz Ardinen , Tadej POGACAR ( Team UAE ) remporte le Tour de France ce Dimanche 18 Juillet 2021.

Sans réelle concurrence lors de cette 108ème édition du Tour de France , Egan BERNAL ( INEOS ) absent , Primoz ROGLIC ( Jumbo-Wisma ) ayant abandonné après une chute , Geraint THOMAS ( INEOS ) ayant lui aussi chuté , le prodige Slovène remporte , à seulement 23 ans , son second Tour de France consécutif et termine également premier au classement du meilleur grimpeur ( maillot à poids ) et du meilleur jeune ( maillot blanc ). Jonas VINGEGAARD ( Jumbo-Wisma ) et Richard CARAPAZ ( INEOS ) complètent le podium.

Quant au maillot de meilleur sprinteur ( maillot vert ) , il revient au Britanique Mark CAVENDISH ( Deceunink-Quick Step ).

Le coureur Français , Franck BONNAMOUR ( B & B Hôtels p/b KTM ) est élu super combatif.

 

 

 

Crédit texte & photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Alors que le départ du Tour de France 2021 à été donné de Brest le Samedi 26 Juin dernier , ce Lundi 5 Juillet 2021 est la première journée de repos après une semaine de course intense et particulièrement deux journées dantesques dans les Alpes.

 

L' occasion de faire un premier bilan avec le coureur Belge , Tiesj BENOOT de la formation DSM

 

Interview à écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=111aMxLyxpY


Avant de s ' envoler pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2021 , Aloïse RETORNAZ , licenciée aux Sports Nautiques Sablais , et sa coéquipière en voile 4.70 , Camille LECOINTRE , sont venues s ' entraîner sur le plan d ' eau des Sables D ' Olonne ( Vendée ) du 21 au 27 Juin. Une plan qui ressemble à celui à celui où elles évolueront lors des épreuves de voile à partir du Dimanche 26 Juillet 2021.

Durant cette semaine d ' entraînement , le duo est également aller à la rencontre des jeunes poussent des Sports Nautiques Sablais.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Tour de France. La team DSM vise les étapes

 

 

Comme en 2020 , et en l ' absence d ' un leader pour le classement général , la team DSM visera les victoires d ' épates lors de ce Tour de France 2021 qui s ' élance de Brest ce Samedi 26 Juin. Lors du Tour de France 2020 , disputé en Septembre , la team DSM ( ex SunWeb ) avait remporté 3 victoires d ' étapes et espère faire aussi bien lors de cette Grane Boucle 2021 comme l' explique Luke ROBERTS , l ' entraîneur de la team DSM «Au cours des 21 étapes, notre objectif principal sera de viser les résultats du jour, comme nous l'avons fait en 2020. Nous avons une formation d'équipe très solide pour les différentes opportunités de sprint en groupe ; tandis que pour les étapes intermédiaires et de montagne, nous choisirons judicieusement nos jours pour passer à l'attaque, en utilisant la force de toute l'équipe, à la recherche de ces succès d'étape.»

 

La composition de la Team DSM :

 

Søren Kragh Andersen (DEN)
Tiesj Benoot (BEL)
Cees Bol (NED)
Mark Donovan (GBR)
Nils Eekhoff (NED)
Joris Nieuwenhuis (NED)
Casper Pedersen (DEN)
Jasha Sütterlin (GER)

 

 

Le coureur Belge de la team pour ce Tour de France , Tiesj BENOOT , nous a accordé une interview , Ce Vendredi 25 Juin 2021 , à retrouver en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=6xhyavp6K00

 

 

Crédit Texte : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu

 

Crédit Photo : «DAVID STOCKMAN/Belga» 


Cyclisme. Rémi CAVAGNA champion de France sur route

 

 

Après avoir remporté le titre de champion remporté le titre de champion de France de contre-la-montre en 2020 à Grand-Champ ( Morbihan ) , Rémi CAVAGNA ( Deceuninck-Quick Step ) a remporté ce Dimanche 20 Juin 2021 à Epinal ( Vosges ) , le titre de champion de France sur route de la course en ligne.

Présent dans l' échapée matinale, celui que l' on surnome «le TGV de Clermont» s' est défait de ses compagnons d' échapée à 13,7 km de l' arrivée pour glaner son premier maillot tricolore en solitaire avec 58 secondes sur Rudy MOLARD ( Groupama-FDJ ) et Damien TOUZE ( AG2R Citroën Team ) , respectivement 2ème & 3ème.

 

 

Photo de Rémi CAVAGNA lors du championnat de France contre-la-montre à la Haye-Fouassière ( Loire-Atlantique )

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Voile. Des arrivées au gré de Ré et des risées... Arkema 4, vainqueur du Défi 24 Heures de La Rochelle

 

 

A 09h52, ce vendredi, Arkema 4 (Quentin Vlamynck) coupe en tête la ligne d'arrivée du Défi 24 Heures de La Rochelle. Il s'impose au terme de 16 heures et 22 minutes de course sur un parcours raccourci dans la nuit pour tenir compte de la panne de vent annoncée ce samedi matin aux abords de La Rochelle. Il devance d'un peu plus de dix minutes Leyton (Sam Goodchild) qui n'a jamais lâché la pression tout au long du dernier bord qui se termine en accéléré au pied du pont de l'île de Ré pour ces deux premiers. Une heure plus tard, Ciela Village (Erwan Le Roux) complète le podium de cette course offshore qui se conclut dans un filet d'air, et menace de traîner en longueur pour Groupe GCA-1001 Sourires « empétolé » dans le Pertuis Breton.

 

C'est à l'heure où tous les Ocean Fifty sont gris, au cœur de la nuit, que la direction de course a pris, au regard de la panne de vent annoncée en fin de matinée ce vendredi, la décision de raccourcir le parcours du Défi 24 Heures pour éviter que la flotte se retrouve encalminée à l'heure de rallier les écluses du Bassin des Chalutiers. Pour autant, les premiers du Pro Sailing Tour, tous bien lancés sur le parcours Nord/Sud au gré des îles, qui plongeait jusqu'à l'entrée de l'estuaire de la Gironde pour remonter jusqu'aux Galères dans le Sud-est de Belle-Île, n'ont pas trainé en si bon chemin. Quentin Vlamynck et son équipage, qui ont pris les commandes de la flotte lors de la première grande descente, ne les ont plus lâchées. Comme lors du premier épisode à Brest, ils étaient néanmoins suivis comme leur ombre par Sam Goodchild et les siens à bord de Leyton, prêts à saisir la moindre opportunité qui voudrait bien se présenter devant leurs étraves. Ces concurrents, très l'aise en vitesse, ont de nouveau régaté au contact et au pas de deux, progressant à bonne cadence, bâbord amure ce vendredi matin, à plus de 20 nœuds. Sur les coups de 10 heures, dans un léger flux de Nord-Est d'un peu plus de 10 nœuds, ils entamaient leurs dernières manœuvres sur les eaux du Pertuis Breton sous le pont de l'île de Ré. Au final Arkema 4 s'impose, il devance d'une bonne dizaine de minutes son poursuivant immédiat.

 

Quentin Vlamynck, à son arrivée à bord d'Arkema 4 :

« C'est forcément une belle opération de commencer cet épisode de La Rochelle par une victoire sur la course offshore. On s'en est bien sorti après un départ un peu difficile, on a réussi à sauver les meubles. Il fallait rester attentif et ne rien lâcher face à Leyton qui est revenu très fort sur nous. Quand on a paré les Galères à Belle-Île, la direction de course nous a indiqué qu'on devait poursuivre sur un retour direct à la maison. On risquait de rencontrer un gros trou de vent au niveau de l'île de Ré. C'était assez stressant, on ne savait pas ce que ça allait donner. On a fait de nombreux changements de voiles, on a bien progressé dans la découverte du bateau. C'était une super nav', on a bien profité de notre grande terrasse avec sa vue mer, on a même dormi un peu au rappel. Et surtout on a tenu bon ! »

 

Dans le sillage de ces deux leaders qui avaient construit une belle avance au fil des 265 milles de ce Défi 24 Heures de La Rochelle raccourci, la bataille se poursuivait entre Ciela Village d'Erwan Le Roux et Primonial de Sébastien Rogues, de retour dans le match après son avarie brestoise. Très proche l'un de l'autre à l'heure de passer les Sables d'Olonne, l'écart s'est inévitablement creusé dans les ultimes longueurs, alors qu'Eole prenait comme annoncé de plus en plus de plomb dans l'aile. La note risque d'être salée pour Groupe GCA-1001 Sourires, 6è et en panne d'air sur les eaux du Pertuis Breton entre l'île de Ré et le continent, comme en témoignent ses vitesses de pointe qui oscillent entre 1 et 3 nœuds ce vendredi midi. D'après les instructions de course, il doit finir dans les quatre heures qui suivent l'arrivée du premier pour se classer au terme de ce parcours offshore. Le compte à rebours est lancé, il tournera jusqu'à 13h52...

 

Ordre d'arrivée du Défi 24 Heures de La Rochelle

 

1 | Arkema 4 (Quentin Vlamynck, Lalou Roucayrol, César Dohy) premier à 09h52

2 | Leyton (Sam Goodchild, Aymeric Chappellier, François Morvan), arrivé à 10h03

3 | Ciela Village (Erwan Le Roux, Alan Pennaneach, Antoine Lauriot-Prévost), arrivé à 10h54

4 | Primonial (Sébastien Rogues, Matthieu Souben, Frédéric Moreau), arrivé à 11h20

5 | Solidaires En Peloton-ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus, Billy Besson, Frédéric Duthil), arrivé à 12h23

 

 

 Rendez-vous ce samedi pour suivre la première des deux journées des régates inshore du Pro Sailing Tour !

 

 

 

Crédit Texte : Communiqué de Presse Pro Sailing Tour 2021

 

Crédit Photo : « Julien ZAJAC / JZ Photography » Pour Vendée Actu


Voile. Pro Sailing Tour 2021 à La Rochelle - C'est parti dans les pertuis...

 

 

 

Quatre jours après Brest, la flotte des Ocean Fifty a pris ses quartiers à la Rochelle, devant la Ville en Bois, sur les quais du bassin des Chalutiers. Ses six mâts, culminant à plus de 20 mètres non loin de la grande roue en plein cœur de ville, ne passent pas inaperçus dans le ciel de la célèbre cité maritime connue pour ses tours et ses pertuis, théâtre de ce deuxième épisode du Pro Sailing Tour, saison 2021. Après une entrée en matière tonique et ventilée en mer d'Iroise le week-end dernier, c'est sur un tout autre registre que s'apprêtent à régater les équipages de trois navigateurs qui vont devoir composer avec des petits airs majoritaires sur les 290 milles du parcours de ce Défi 24 Heures dessiné entre l'île d'Oléron au Sud et Belle Ile au Nord...

 

On prend les mêmes et on recommence, mais dans un nouveau décor et une toute autre ambiance.  Après une entrée en matière tonique en rade de Brest, place à un nouvel épisode qui promet d'ores et déjà de faire la part belle à la tactique et à l'art de jouer avec les risées dès le coup d'envoi à 17h30 sur les eaux des pertuis Breton et d'Antioche qui baignent les côtes de La Rochelle et de l'île de Ré.

 

 

Aux écluses...

 

À 16h15, ce vendredi GCA-1001 Sourires a ouvert le bal de la sortie des écluses. Déjà présent hier, le public rochelais a répondu présent sur les quais du Bassin des Chalutiers derrière le Vieux Port. Le spectacle vaut le coup d'œil. Ça passe ric-rac, au chausse-pied. Les équipages doivent redoubler de vigilance pour ne pas égratigner les flotteurs de leur belle machine de plus de 15 mètres de large. Mais tous font montre d'une belle dextérité et ne tardent pas à rejoindre la zone de départ. L'impatience de renouer avec le sel de la compétition sur ce nouveau circuit qui s'est révélé d'entrée de jeu très disputé l'emporte. Au classement général mené par Leyton (Sam Goodchild), impérial tout au long du rendez-vous finistérien du week-end dernier, la bataille promet de redoubler d'intensité dans les rangs de la flotte au grand complet, avec la présence remarquée de l'équipe de Primonial (Sébastien Rogues) qui a déplacé des montagnes pour équiper son Ocean Fifty d'un nouvel espar suite à son démâtage en rade.

 

Sous le pont de l'île de Ré...

 

Sur l'eau un léger flux de Nord-Ouest d'une petite dizaine de nœuds donne le tempo sur une mer plate. A 17H30 précises Christian Marbach, Président du port de plaisance de La Rochelle donne le coup d'envoi. La primeur et les honneurs de la ligne de départ reviennent de droit à Primonial, le plus prompt à s'élancer, visiblement bien décidé à effacer le mauvais souvenir de son avarie brestoise. Parti en retard, Solidaires En Peloton-ARSEP qui accueille à son bord un équipier de premier choix en la personne de Billy Besson, l'une des plus fines lames du catamaran de sport - quatre fois champion du monde et skipper de l'équipe française sur le circuit international Sail GP -, joue un joli coup à l'entame de ce parcours. Il choisit la droite pour aller chercher une veine de vent favorable sous le pont de l'île de Ré.  C'est bien vu, les locaux apprécient à sa juste valeur cette option tactique qui fonctionne ! Le bateau aux couleurs de la lutte contre la sclérose en plaques enroule avec une belle avance la bouée de dégagement devant GCA-1001 Sourires, Leyton, Arkema 4 (Quentin Vlamynck), Ciela Village (Erwan Leroux) et Primonial.

 

 

D'Oléron à Belle Ile...

 

C'est parti pour une grande descente vers l'île d'Oléron, plein vent arrière, à coups d'empannages, vers la bouée BXA vers l'estuaire de la Gironde où la flotte est attendue en début de soirée, vers 21h30. Les équipages ne devront pas manquer d'inspiration pour tracer les bons bords en dosant bien leur route pour à la fois bénéficier des effets du vent thermique à terre et éviter les courants contraires. Place ensuite à une remontée au louvoyage quasiment plein Nord, au près océanique à mesure que le vent adonnera et faiblira dans la nuit. Cap vers Belle Ile pour aller virer la cardinale des Galères, que les Ocean Fifty pourraient parer dès potron-minet, vers les 5/6 heures, pour redescendre ensuite quasiment plein Sud pour aller chercher une cardinale sur le plateau de Rochebonne, à 45 milles au large, à la latitude de l'Ile de Ré.

 

 

En fonction des Galères...

 

Seule ombre à ce tableau, le risque d'une panne généralisée de vent qui plane dans l'après-midi de demain. Éole pourrait en effet jouer les filles de l'air et déserter la place obligeant les équipages à en finir au près, à toute petite cadence. « Dans ces conditions de petit temps et de faible gradient barométrique, les routages ne sont pas très fiables. Et il faut tenir compte d'une contrainte majeure, l'obligation de passer les écluses demain vendredi à 20h30 pour enchaîner, samedi et dimanche, pour deux journée entières de régates inshore», explique Gilles Chiorri. « On se laisse donc la possibilité de raccourcir le parcours aux Galères pour renvoyer la flotte directement sur La Rochelle. Tout dépendra de l'heure de passage au Sud-Est de Belle-Ile », ajoute le directeur de course. 

 

 

Les équipages du Défi 24 heures, épisode 2

Arkema 4 Quentin Vlamynck, Lalou Roucayrol, César Dohi | mediaman : Yann Riou

Ciela Village Erwan Leroux, Alan Penneneach, Antoine Lauriot-Prévost | mediaman : Jérémie Lecauday

Groupe GCA Gilles Lamiré, Maxime Sorel, Mathieu Renault | mediaman : Gauthier Lebec

Leyton : Sam Goodchild, Aymeric Chappellier, François Morvan | mediaman : Mertin Viezzer

Primonial Sébastien Rogues, Matthieu Souben, Jean-Baptiste Gellée | mediaman : Ronan Gladu

Solidaires En Peloton-ARSEP Thibaut Vauchel-Camus, Billy Besson, Frédéric Duthil | mediaman : Antoine Auriol

 

Déclaration au ponton

Billy Besson, équipier à bord de Solidaires En Peloton-ARSEP : « On se connaît depuis longtemps avec Thibaut (Vauchel-Camus), puisqu'on a fait nos classes ensemble en petit catamaran. C'est sympa de se retrouver sur un plus grand multicoque. C'est une aventure humaine avant toute chose, même si en termes sportifs il faudra rester bien concentré face à un plateau au niveau très élevé. C'est une chance que je suis ravi de saisir de participer à ces régates rochelaises. Pour moi, c'est une règle d'or d'ouvrir les horizons en naviguant le plus possible sur différents bateaux. À moi aussi de transmettre ce que j'ai appris sur d'autres circuits et dans d'autres disciplines à Thibaut et ses équipiers. On est riche dans la voile d'avoir plein de bateaux différents et il faut en profiter pour essayer de faire monter le niveau. Dans cette logique, je passerai de la barre aux réglages. On jouera aux sensations pour trouver les bonnes manettes du bateau qui n'est pas avare dans ce domaine comme je l'avais déjà vécu à bord de cet Ocean Fifty dans beaucoup de vent. Là, il va falloir composer avec d'autres conditions, mais on va essayer s'en sortir comme on peut ! »

 

 

Crédit Texte : Communiqué de Presse « Pro Sailing Tour »

 

Crédit Photo : « Julien ZAJAC / JZ Photography » Pour Vendée Actu

L’AGGLOMÉRATION DE LA ROCHELLE EST HEUREUSE D’ACCUEILLIR LA 1ÈRE ÉDITION DU PRO SAILING TOUR

 

Pour sa 1ère édition, le PRO SAILING TOUR, inscrit au calendrier officiel de la Fédération Française de Voile, se déroule de mai à août en France et en Espagne. Du 26 au 30 mai, La Rochelle accueillera la 2e étape de ce circuit professionnel de courses dédiées à la classe OCEAN FIFTY, trimarans de 15 m rapides et spectaculaires. Cet événement s’inscrit pleinement dans le cadre du soutien appuyé de l’Agglomération de La Rochelle à la filière économique du nautisme et de son rayonnement à travers l’organisation de courses au large.

Au-delà de la dimension sportive qui promet de nous offrir un beau spectacle, l’accueil de cet événement met en avant l’identité environnementale forte d’une Agglomération résiliente et résolument engagée au sein d’un projet ambitieux  : devenir le premier territoire littoral zéro carbone. C’est notamment en ce sens qu’un programme de sensibilisation axé sur la préservation de l’océan permettra d’accueillir les jeunes sportifs membres du Pôle d’Entrainement Régional de voile de La Rochelle, en partenariat avec l’association Water Family et qui s’inscrit au sein du « Printemps de l’Océan » initié par la Ville de La Rochelle depuis le mois d’avril 2021.

Une médiatisation innovante est aussi prévue avec une série documentaire immersive de 5 épisodes qui sera produite à l’issue de la compétition et diffusée à la fin de l’année 2021 sur les chaînes du groupe Canal + afin de faire vivre la course au cœur des équipages engagés. Mais aussi de mettre en lumière La Rochelle, en tant que ville engagée pour la protection de l’environnement et du littoral. L’Aquarium, le Musée maritime, les partenaires du projet La Rochelle Territoire Zéro Carbone seront à l’honneur.

 

PROGRAMME 2ÈME ÉPISODE DU PRO SAILING TOUR 2021 LA ROCHELLE

 

Jeudi 27 mai 17h30 Départ du Défi 24h

Vendredi 28 mai 17h30 Arrivée du Défi 24h

Samedi 29 mai 10h-17h 4 manches

 

Dimanche 30 mai 11h-18h 4 manches 19h45 Remise des prix

 

Crédit Texte : Pro Sailing Tour

Crédit Photo : "Julien ZAJAC / JZ Photography" Pour Vendée Actu


Voile. Rendez-vous le Dimanche 10 Novembre 2024 à 13H02 pour le départ de la 10ème édition du Vendée Globe

 

 

Quatre mois après l' arrivée de Yannick BESTAVEN ( Maître Coq IV ) , vainqueur de la 9ème édition du Vendée Globe, ce Samedi 22 Mai 2021 se déroulait la remise des prix. Une cérémonie à huis clos et des règles sanitaires strictes respectées.

Les 33 skippers ont été honorés mais devraient également l' être de nouveau , si la situation sanitaire continue de s ' améliorer , le Samedi 25 Septembre 2021 à l' occasion d ' un grande soirée festive auquel le public sera convié.

Rappelons qu ' avant même le départ du Vendée Globe , le Dimanche 8 Novembre 2020 , celui-ci battait déjà tous les records avec 33 participants , 8 nationalités ( dont l' Allemagne et la Finlande pour la première fois ) , 6 femmes , 18 bizuths , 1 handisport et 4 Vendéens étaient inscrits , c ' était sans compter sur la crise sanitaire qui allait s' inviter et bousculer la préparation et un sauvetage durant la course qui allait rendre la course indécise jusqu ' au bout grâce au jeu des compensation pour les marins ayant participé au sauvetage. Au finale ce seront pas moins de 8 navigateurs qui arriveront fin Janvier en seulement deux jours et simplement 2H30 sépareront le gagnant , Yannick BESTAVEN de son dauphin Charlie DALIN ( APIVIA ) . Le skipper de APIVIA arrivera en premier sur la ligne , mais , après bonifications accordées à Yannick BESTAVEN, sera second au classement ; Là aussi une première dans l' histoire du Vendée Globe.

Durant son discours , lors de la cérémonie de remise des prix , le vainqueur Yannick BESTAVEN a laissé planer le doute à une éventuelle participation à la 10ème édition du Vendée Globe en 2024. Une 10ème édition qui partira le Dimanche 10 Novembre 2024 à 13H02 , annonce faite par Yves AUVINET ( Président du Conseil Départemental de la Vendée ).

 

 

 

Crédit Texte & photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Interview Romain BARDET

 

 

A l' occasion de la première journée du Giro 2021 , ce Mardi 18 Mai , Romain BARDET ( Team DSM ) était en interview par visio avec les média.

Un Tour d ' Italie auquel le coureur Français participe pour la première fois.

L' occasion pour lui de revenir sur sa première semaine de course, la suite de la course et sa vision du Giro.

 

Vidéo en cliquant sur les liens ci-dessous :

 

 

 


Voile. Un nouveau circuit et un nouveau nom pour les Multi50

 

 

Un changement s' opère pour la classe Multi50 en cette année 2021. La classe change de nom et devient Ocean Fifty. Un changement de nom qui s' accompagne également d' un nouveau circuit , le Pro Sailing Tour. 2021-2024 courses à la voile à la fois inshore et offshore.

Le circuit se compose pour 2021 se compose de quatre étapes comprenant une régate côtière de 400 miles et 6 à 8 manches dans la baie quant à la finale , elle se déroule en mer Méditerranée et en Atlantique durant sept jours au départ d’une ville de Méditerranée - en cours de validation - le 1er août avec une arrivée à Brest entre 5 et 7 jours plus tard.

La première étape sec déroulera à Brest du 19 au 23 Mai 2021.

Six skippers composent le circuit pour cette première année : SAM GOODCHILD ( LEYTON ) , GILLES LAMIRÉ ( GROUPE GCA - 1001 SOURIRES ) , SÉBASTIEN ROGUES ( PRIMONIAL ) , THIBAUT VAUCHEL-CAMUS ( SOLIDAIRES EN PELOTON - ARSEP ) , QUENTIN VLAMYNCK ( ARKEMA 4 ) et FABRICE CAHIERC ( PLANET WARRIORS ).

 

Crédit Texte : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu

 

Crédit Photo : Facebook Pro Sailing Tour 


Cyclisme. Romain BARDET à la conquête du Giro pour la première fois

 

 

Après huit Tours de France consécutifs , dont une place de deuxième , une place de troisième et un maillot à poids de meilleur grimpeur sous les couleurs de AG2R , le Français Romain BARDET avait besoins de changement.

C ' est chose faite pour le natif de Brioude , qui après avoir intégré la team DSM cet hiver , va découvrir pour la première fois de sa carrière les routes du Tour d' Italie à partir de ce Samedi 8 Mai 2021.

Après avoir été leader unique avec son ancienne équipe , AG2R lors de ses différentes participations au Tour de France , l' Auvergnat , Romain BARDET sera co-leader avec de la team DSM Jai Hindley , second du Giro 2020 , au départ de Turin.

Les deux coureurs seront épaulés par Nikias Arndt (ALL), Nico Denz (ALL), Chris Hamilton (AUS), Max Kanter (ALL), Nicholas Roche (IRL) et Michael Storer (AUS) sur les routes transalpines de cette 104 ème édition du Giro du 8 au 30 Mai 2021.

 

 

Retrouvez un extrait de la conférence de presse en visio de Romain BARDET ( Team DSM ) , ce Jeudi 6 Mai 2021 , en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=BvmQKsHL40A

 

 

 

Crédit Texte: «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Troisième victoire de Julian ALAPHILIPPE sur la Flèche Walonne

 

 

Après le retrait de l' équipe  UAE Team Emirates suite à deux cas positifs COVID au sein de l' équipe  , 168 coureurs composaient le peloton de la 85ème édition de la Flèche Wallonne ce Mercredi 21 Avril 2021.

Au terme des 193,6km entre Charleroi et le Mur de Huy, le Français, et Champion du Monde, Julian ALAPHILIPPE ( Deceuninck - Quick-Step ) remporte sa troisième Flèche Wallonne après 2018 et 2019. En patron , il devance sur la ligne le Slovène Primoz ROGLIC ( Jumbo-Visma ) et l ' Espagnol Alejandro VALVERDE ( Movistar Team ).

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Flèche Wallonne: Victoire de Anna VAN DER BREGGEN, Juliette LABOUS 6ème

 

 

Ce Mercredi 21 Avril 2021, pour la dernière Flèche Wallonne de sa carrière, la néerlandaise, Championne du Monde, Anna VAN DER BREGGEN ( SD WORX ) s' est imposée pour la 7ème fois au sommet du Mur de Huy.

La Française, Juliette LABOUS ( TEAM DSM ) termine avec les meilleures, à une très belle 6ème place.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


 Cyclisme. Le Tour de Vendée 2021 décalé au Samedi 9 Octobre

 

 

Le report de Paris-Roubaix au Dimanche 3 Octobre contraint les organisateurs du Tour de Vendée, initialement prévu lui aussi le Dimanche 3 Octobre 2021, à décaler l' épreuve Vendéenne au Samedi 9 Octobre 2021.

En effet, le report de la classique que l' on appelle «L' Enfer du Nord» créait une concurrence sur le plateau présent sur la ligne de départ mais aussi sur la couverture médiatique TV.

Le départ de la 49ème édition du Tour de Vendée sera donné des Herbiers, comme c' était prévu en 2020 mais l' arrivée se déroulera sur le boulevard d’Eylau et non plus en centre ville afin de ne pas gêner l' activité commerciale.

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Wout VAN AERT remporte sa première Amstel Gold Race

 

 

La 55ème édition de l' Amstel Gold Race s ' est disputée ce Dimanche 18 Avril 2021. Annulée en 2020 pour cause de pandémie mondiale du COVID19, la classique néerlandaise a revu son parcours à cause des contraintes sanitaires.

Un circuit de 16,9km à effectuer 12 fois comprenant les montées du Geulhemmerberg, du Bemeleberg et du Cauberg ainsi qu' un 13ème tour de 15,8km sans la montée du Cauberg. Au terme des 36 ascensions et 218,6km qui étaient au programme du peloton , c ' est Wout VAERT ( Jumbo-Wisma ) qui gagne au sprint dans un petit groupe de trois coureurs. Il devance Thomas PIDCOCK (INEOS Grenadiers, provisoire) et Maximilian SCHACHMANN (Bora-Hansgrohe) à 2 secondes. Le champion du Monde, Julian ALAPHILIPPE ( Deceuninck-Quick Step ) termine à la 6ème place.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme. Première victoire de Marianne VOS sur l' Amstel Gold Race

 

 

La dernière née des épreuves féminine World Tour, la 7ème édition de l' Amstel Gold Race s' est déroulée ce Dimanche 18 Avril 2021 sur le même circuit de 16,9km autour de Vilt ( Pays-Bas ).

Après 118,3km de course, la Néerlandaise, Marianne VOS ( Jumbo-Wisma Women Team ), remporte pour la première fois à domicile , l' Amstel Gold Race. Elle devance au sprint ses compatriotes Demi VOLLERING (Team SD Worx) et Annemiek VAN VLEUTEN (Movistar Womens Team).

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu

 

 

 

( Photo de Marianne VOS avec le maillot de Championne du Monde ce cyclisme sur route 2013 prise lors du Grand-Prix de Plouay 2014 )


Voile. Et de deux pour le duo MACAIRE/LAGRAVIERE sur la Sardinha Cup 2021 à Saint-Gilles Croix De Vie ( Vendée )

 

 

Après avoir remporté la première course de la Sardinha Cup 2021 Vendredi dernier, le duo Xavier MACAIRE/Morgan LAGRAVIERE ( Team SNEF ) a remit le couvert en remportant également la seconde course ce Jeudi 15 Avril 2021. Le duo s' adjuge par la même occasion la victoire au général de l' épreuve. La seconde place de l' épreuve revient au duo Elodie BONAFOUS/Corentin HOREAU ( Bretagne CMB Océane ) tandis qu' à la troisième place on retrouve le duo Martin LE PAPE/ Yann ELIES ( Gardons la Vue-Fondation Stargardt ). Le classement de l' épreuve étant le même que celui de cette seconde course de l' épreuve.

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Voile. Team SNEF vainqueur du trophée Naomis, première course de la Sardinha Cup 2021

 

Après 1 jour 13 heures et 52 minutes de mer, Team SNEF a remporté ce vendredi matin à 6h le Trophée Naomis (avant jury), première étape de la Sardinha Cup (300 milles). Xavier Macaire et Morgan Lagravière, déjà leaders jeudi matin à la bouée d’Arcachon, ont mené la course quasiment de bout en bout, résistant à la pression de Région Normandie (Alexis Loison/Guillaume Pirouelle) et de Bretagne CMB Performance (Tom Laperche/Loïs Berrehar), qui complètent le podium.

 

L’ordre d’arrivée du Trophée Naomis (300 milles) :

  1. Team SNEF (Xavier Macaire/Morgan Lagravière), arrivé à 6h

  2. Région Normandie (Alexis Loison/Guillaume Pirouelle), arrivé à 6h05

  3. Bretagne CMB Performance (Tom Laperche/Loïs Berrehar), arrivé à 6h06

  4. Primeo Energie-Amarris (Achille Nebout/Ambrogio Beccaria), arrivé à 6h07

  5. Gardons la Vue-Fondation Stargardt (Martin Le Pape/Yann Eliès), arrivé à 6h07

  6. Macif (Pierre Quiroga/Erwan Le Draoulec), arrivé à 6h13

 

 

 

Texte : Site Officiel de la Sardinha Cup - https://sardinhacup.com/team-snef-premier-du-trophee-naomis/

 

Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Voile. La Sardinha Cup du 3 au 17 Avril 2021 à Saint-Gilles Croix De Vie

 

 

Malgré les nouvelles restrictions de déplacements annoncées mercredi par le Président de la République, le Team Vendée Formation, organisateur de l’épreuve, confirme que la deuxième édition de la Sardinha Cup se tiendra bien du 3 au 17 avril au Pays de Saint-Gilles. 21 duos sont inscrits à cette épreuve qui comprendra deux étapes de large et pourra être suivie par le public grâce à une couverture 100% digitale. 

L’annonce par le chef de l’Etat de nouvelles mesures de restriction, destinées à limiter les mouvements de personnes et donc d’éviter la propagation du virus de la Covid-19, a conduit le Team Vendée Formation à se rapprocher de la sous-préfecture des Sables d’Olonne qui n’a pas émis de réserves à l’organisation de la Sardinha Cup.

« Nous avions de toute façon anticipé en décidant depuis quelques semaines, en accord avec nos partenaires, de ne pas mettre en place de village officiel, car dans le contexte actuel, nous avions bien conscience qu’il valait mieux éviter les rassemblements de personnes, explique Estelle Graveleau, la directrice du Team Vendée FormationNous allons en revanche sans doute devoir fermer l’accès des pontons au public. »

Pour le reste, un protocole sanitaire strict, avec règles de distanciation sociale, gel hydroalcoolique, masques et tests PCR obligatoires et renouvelés, a été mis en place, à l’adresse des coureurs et des teams, mais également de l’équipe d’organisation. Une équipe d’organisation qui avait prévu dès l’origine une couverture 100% digitale de la Sardinha Cup afin de permettre au public de suivre la course à distance, mais également d’en découvrir les coulisses.

Concrètement, une cartographie a été développée en interne avec la société Naomis, partenaire de l’événement, tandis que de nombreux contenus numériques (photos et vidéos) sont prévus du 3 au 17 avril sur les réseaux sociaux et le site de la course. Cette couverture comprendra ainsi des directs (point quotidien, départs et arrivées des deux étapes, conférences de presse des arrivées, pendant lesquelles il sera possible pour le public de poser des questions à distance), mais également des reportages « inside » destinés à montrer les coulisses d’une organisation d’un événement nautique et à mettre en lumière différents métiers de la mer (grutier et conciergerie de Port-la-Vie, marin-pêcheur, brigade nautique de la gendarmerie, bénévoles de la SNSM de Saint-Gilles Croix de Vie).

Des jeux interactifs seront également proposés, avec des quizz destinés à faire découvrir le Pays de Saint-Gilles, ainsi que l’opération baptisée « le bateau des marcheurs » qui, via l’application Kiplin, donnera l’occasion à ceux qui le souhaitent de marcher, individuellement ou en équipe de cinq, pour la Sardinha Cup et de faire ainsi avancer un bateau virtuel qui figurera sur la cartographie officielle. L’objectif pour le Team Vendée Formation est de contribuer à la lutte contre la sédentarité, qui plus est en cette période de limitations des déplacements.

Le site de la Sardinha Cup à Saint-Gilles Croix de Vie ouvrira officiellement samedi à 13h, heure limite d’arrivée des Figaro Beneteau 3 qui seront finalement 21. Un nouveau tandem mixte et bi-national s’est en effet inscrit cette semaine, il s’agit de celui composé du skipper belge Jonas Gerckens et de la Normande Sophie Faguet, qui disputeront ensemble les championnats d’Europe et du monde 2021 de course au large double mixte sous les couleurs de la Belgique.

Le directeur de course, Guillaume Rottée, a par ailleurs communiqué les parcours des deux étapes, avec plusieurs scénarios en fonction des conditions météo :la première, baptisée Trophée Naomis, s’élancera le 7 avril à 16h, elle passera au large de Bayonne et Bilbao, soit 450 milles au total, deux parcours alternatifs de 300 et 250 milles étant prévus si les conditions ne permettent pas de descendre vers les côtes basques. La seconde étape (départ le dimanche 11 avril à 17h) sera la plus longue jamais courue en Figaro Beneteau 3 avec un total de 800 milles (parcours alternatif de 700) qui mènera la flotte jusqu’aux îles Scilly, à la pointe sud-ouest de l’Angleterre.

Un sacré programme en perspective pour les 42 figaristes qui tenteront de succéder au duo Yann Eliès-Samantha Davies, vainqueur de la première édition en 2019.

 

 

Crédit Texte: Site officiel Sardinha Cup - https://sardinhacup.com/la-sardinha-cup-aura-bien-lieu-du-3-au-17-avril/

 

 

Crédit Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography»


Cyclisme. Kasper ASGREEN ( Deceuninck - Quick Step ) Remporte le Tour Des Flandres 2021

 

 

C' est à 9H50 ce Dimanche 4 Avril 2021 que les 174 coureurs de la 105 ème édition du Ronde Van Vlaanderen se sont élancés.

Après 14km de course , la première échappée , composée de cinq coureurs , se forme avec Stefan Bissegger (Education First), Jelle Wallays (Cofidis), Mathias Norsgaard Jorgensen (Movistar), Mathijs Paaschens (Bingoal-Wallonie Bruxelles) et Fabio Van Den Bossche (Sport Vlaanderen-Baloise). Le peloton laisse filer et ce sont deux coureurs , Nico Denz (DSM) et Hugo Houle (Astana-Premier Tech) , qui partent en chasse aux 20km de course. Après 14km de chasse , les deux coureurs réussissent à intégrer le groupe de cinq à l' avant de la course , ils sont donc sept en tête de course aux km34. L' échappée comptera jusqu' à 12'50'' d' avance au km81 et l' écart entre les sept fuyards et le peloton.

Après 47km de course , deux coureurs , Fedorov (Astana - Premier Tech) et Vergaerde (Alpecin-Fenix) sont mis hors course après une altercation en tout début d' épreuve. Mathieu VAN DER POEL ( Alpecin-Fenix ) , l ' un des grand favoris, et tenant du titre , se retrouve donc avec un équipier en moins.

L' écart entre les hommes de tête et le peloton se stabilesera à 11 minutes avant que le peloton ne commence à accélérer à l' approche du Vieux Quaremont au Km122 réduisant ainsi l' écart à 9'50''.

Les difficultés commencent à s' enchaîner, tout le monde veut être bien placé en tête de peloton à l' instar de Wout Van Aert, Julian Alaphilippe et Mathieu Van der Poel. L' écart se réduit avec l' échappée passant à 8'26''.

Alors que le peloton s'approche du Molenberg, au km102 l' équipe Alpecin-Fenix décide de prendre la tête du peloton et placer au mieux possible Mathieu Van der Poel. L' écart avec les hommes de tête se réduit à 7'15''.

Au Km155 , l' équipe Deceuninck-Quick Step décide de placer sa première offensive dans le début de l' ascension du Molenberg.

Au Km165 , dans le Berendries, Kevin Geniets (Groupama-FDJ) sort du peloton. Le champion olympique est suivi par d'autres coureurs et notamment Bryan Coquard (B&B Hotels-Vital Concept). L' écart passe sous la barre des 5 minutes, 4'46'' exactement. Ce groupe sera repris au Km169 par le peloton.

Au Km184 , Soren Kragh Andersen (DSM) tente sa chance en sortant provocant des cassures au sein du peloton. Le Danois est le seul coureur intercalé entre le l' échappée et lé peloton mais il sera repris par ce dernier au Km187.

Au Km 188 , une énorme chute collective survient au sein du peloton. Julian Alaphilippe a été piégé mais le Français n'est pas tombé. Alexander Kristoff a également été ralenti tout comme Kasper Asgreen.

Au Km196 , alors que la chute a désorganisé le peloton, on retrouve l' équipe Française Total-Direct Energie à l' avant.

Au Km201 , Mathieu VAN DER POEL sort du peloton à la fin de l'ascension du Vieux Quaremont. Le Lnéerlandais est suivi par Kasper Asgreen, le coéquipier de Julian Alaphilippe à la Deceuninck.

Au Km206 , Julian ALAPHILIPPE prend quelques mètres d'avance sur le groupe Van der Poel-Van Aert qui ne réagit pas. Le Champion du Monde français de la Deceuninck est accompagné par Florian Sénéchal et Christophe Laporte. Ce groupe possèdera 14 secondes à l'approche du Koppenberg.

Au Km210 , Julian ALAPHILIPPE, attaque , comme l' an dernier , dans le Koppenberg , revenant rapidement sur Steffan Bisseger (EF Education - Nippo) , le dernier coureur de la première échappée.

Au km211 , on retrouve un groupe de neuf coureurs, Mathieu VAN DER POEL et Wout VAN AERT , entre autre , revenant sur le duo ALAPHILIPPE / BISSEGER.

Au Km217 , dans le Steenbeekdries, Van der Poel vient d'accélérer l'allure. Van Aert, Alaphilippe, Haller, Teuns et Asgreen suivent le coureur Néerlandais.

Au Km225 , à l'avant de la course, Julian Alaphilippe demande à Kasper Asgreen de durcir la course afin de placer une attaque.mais le Français n' arrive pas à lâcher ses compagnons d' échappée.

Au Km227 , Kasper ASGREEN accélère. Seuls Wout van Aert et Van der Poel arrivent à suivre le coureur champion du Danemark de la Deceuninck Quick-Step.

Au Km232 , Julian ALAPHILIPPE , qui n'a pas suivi l'accélération de son équipier Kasper Asgreen, compte à 20 secondes du trio de tête.

Au Km237 , Mathieu VAN DER POEL attaque au sommet de la troisième et dernière ascension du Vieux Quaremont. Seul Kasper ASGREEN arrive à suivre. Wout VAN AERT est lâché. Il accuse un déboire de 10 secondes au Km241 , Julian ALAPHILIPE ne reviendra pas sur le duo de tête.

Au Km248 , l' écart entre le duo VAN DER POEL/ASGREEN et le groupe de poursuivants se stabilise à 20 secondes.

Au Km251 , tandis que le groupe de poursuivants laisse filer, Greg VAN AVERMAET ( AG2R – Citroën ) tente de sortir du groupe sans parvenir à revenir sur le duo de tête.

Au terme des 254,3km , entre Anvers et Audenarde , avec ses 19 monts gravis et 7 secteurs pavés empruntés , Mathieu VAN DER POEL et Kasper ASGREEN vont donc en découdre dans un sprint à deux pour la victoire. Kasper ASGREEN , qui a laissé Mathieu VAN DER POEL mener dans les derniers kilomètres , se montrera le plus puissant au sprint. Le Champion du Danemark remporte , à 26 ans , le premier Monument de sa carrière , quelques jours après sa victoire dans l ' E3 en Belgique.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Vendée Globe 2020/2021. Le bilan, les chiffres...

 

 

On vous dit tout dans la vidéo en cliquant ci-dessous :

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=U-m-63Px6zA


Vendée Globe 2020/2021. Clap de fin pour la 9ème édition

 

 

Ils étaient 33 skippers au départ des Sables D ' Olonne ( Vendée ) le Dimanche 8 Novembre 2020 pour cette 9ème édition du Vendée Globe, course à la voile autour du Monde , en solitaire et sans escale sur des IMOCA 60 pieds ( 18m28 ). Un record de participation. Six femmes étaient présentent sur la ligne, là aussi un record.

A l' arrivée, 25 skippers ont franchit la ligne tandis que 8 navigateurs ont abandonné. Parmi les 8 marins ayant abandonné, 2 ont décidé de rallier les Sables D' Olonne après s' être arrêtés afin de réparer : Isabelle JOSCHKE ( MACSF ) et Samantha DAVIES ( Initiative Coeur ).

Alors que Yannick BESTAVEN ( Maître Coq IV ) , vainqueur de cette 9ème édition du Vendée Globe est arrivé le 28 Janvier 2021 après 80 jours 03 heures 44 minutes et 46 secondes, Ari HUUSELA ( Stark ) a refermé la porte de cette 9ème édition du Vendée Globe en franchissant la ligne d' arrivée ce Vendredi 5 Mars 2021 après avoir passé 116 jours 18 heures 15 minutes et 46 secondes. Ari HUUSELA, premier Finlandais à terminer un Vendée Globe, aura donc passé 36 jours de plus en mer que le gagnant Yannick BESTAVEN.

 

A noter que Yves AUVINET, Président du Conseil Départemental de la Vendée a confirmé que la Remise des Prix de ce Vendée Globe se déroulerait le 22 Mai 2021 aux Sables D ' Olonne mais «à l' heure actuelle nous ne connaissons pas les conditions» précise-t-il.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Vendée Globe 2020/2021. Kojiro SHIRAISHI, premier Asiatique à terminer le Vendée Globe

 

 

Kojiro SHIRAICHI ( DMG Mori Global One ) a franchit la ligne d' arrivée du Vendée Globe 2020/2021 ce Jeudi 11 Février 2021 à 11 heures, 52 minutes et 56 secondes. Après une première participation à la huitième édition du Vendée Globe en 2016/2017 dans laquelle le skipper Japonais avait dû abandonner, Kojiro SHIRAISHI prend la 16ème place de cette neuvième édition du Vendée Globe en 94 jours, 21 heures, 32 minutes et 56 secondes. Il devient ainsi le premier navigateur Asiatique à terminer un Vendée Globe.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Vendée Globe 2020/2021. 4ème tour du Monde consécutif pour Arnaud BOISSIERE

 

 

Le 8 Novembre 2020 , Arnaud BOISSIERE ( La Mie Câline – Artisans Artipôle ) , prenait le départ de son 4ème Vendée Globe après 2008, 2012 et 2016.

En arrivant, ce Jeudi 11 Février 2021 à 08 heures 56 minutes et 06 secondes, le skipper originaire d' Arcachon devient le seul à boucler quatre Vendée Globe consécutifs. Le navigateur, Sablais d' adoption, prend la 15ème place en 94 jours, 18 heures, 36 minutes et 06 secondes.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Vendée Globe 2020/2021. Clarisse CREMER rentre dans l' histoire de l' Everest des Mers

 

 

Elles étaient six femmes au départ la 9ème édition du Vendée Globe le 8 Novembre 2020 aux Sables D ' Olonne ( Vendée ). Un record de participation féminine.

Parmi elle la navigatrice Clarisse CREMER ( Banque Populaire X ). La navigatrice de 31 ans, basée à Lorient , d' origine parisienne, termine son premier tour du Monde en solitaire sur un IMOCA à la 12 ème place et première féminine en 87 jours 02 heures 24 minutes et 25 secondes.

Elle est la première femme à terminer un Vendée Globe depuis 11 ans mais , surtout , elle bat le record détenu par la navigatrice Britanique Ellen MacArthur ( 2ème derrière Michel DESJOYEAU sur Kingfisher ) depuis 20 ans ( Vendée Globe 2000/2001 ) en 94 jours 04 heures et 25 minutes.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Vendée Globe 2020/2021. Retour à la maison pour le premier Vendéen

 

 

Benjamin DUTREUX ( OMIA – Water Family ) est arrivé ce Vendredi 29 Janvier 2021.

L' un des bizuth de la course a franchit la ligne d' arrivée à 10 heures 05 minutes et 20 secondes.

Le licencié au Sport Nautique Sablais , originaire de l' Ile d' Yeu termine donc son premier Vendée Globe à la 9ème position après avoir passé 81 jours, 19 heures, 45 minutes et 20 seconde en mer.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Vendée Globe 2020/2021. Yannick BESTAVEN vainqueur de la 9ème édition du Vendée Globe

 

 

Yannick BESTAVEN ( Maître Coq IV ) remporte , à 49 ans et après deux participations , son premier Vendée Globe.

Même si le skipper Rochellais a coupé la ligne d' arrivée en troisième position, ce Jeudi 28 Janvier 2021 , à 4H19 et après avoir passé 80 jours 03 heures, 44 secondes, la victoire lui revient après une compensation de 10H15 pour avoir participé au sauvetage de Kévin ESCOFFIER ( PRB ).

Pour la première fois dans l' histoire, celui qui a franchit la ligne d' arrivée en premier ce Mercredi 27 Janvier 2021, Charlie DALIN ( APIVIA ), n' est pas le gagnant.

A noter, que cette victoire Maître Coq, entreprise Vendéenne basée à Saint-Fulgent, est la troisième victoire d' un sponsor Vendéen après les deux victoires de PRB grâce à Michel DESJOYEAUX lors du Vendée Globe 2000/2001 et de Vincent RIOU lors du Vendée Globe 2004/2005.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Cyclisme : Ce Mercredi 13 Janvier 2021, c' était la journée média pour la team « Trek Segafredo ». L' occasion d' interviewer Kenny ELISSONDE en visio.

 

Retrouver l' interview en cliquant sur les liens ci-dessous :

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0ZGomhyp0eM

 

 

 

https://www.dailymotion.com/video/x7yok3o


Cyclisme : Ce Mercredi 13 Janvier 2021, c' était la journée média pour la team « Trek Segafredo ». L' occasion d' interviewer Audrey CORDON-RAGOT en visio.

 

Retrouver l' interview en cliquant sur les liens ci-dessous :

 

https://www.youtube.com/watch?v=wSMtZHLiJAk

 

 

 

https://www.dailymotion.com/video/x7ynwgy


Cyclisme : Ce Mercredi 13 Janvier 2021, c' était la journée média pour la team « Trek Segafredo ». L' occasion d' interviewer Julien BERNARD en visio.

 

Retrouver l' interview en cliquant sur les liens ci-dessous :

 

https://www.youtube.com/watch?v=L0D7iZ3c6XQ

 

 

 

https://www.dailymotion.com/video/x7ynvyz


Cyclisme. 4ème titre de champion de France de cyclo-cross pour Clément VENTURINI

 

 

Le soleil, le ciel bleu et le froid sont là. C' est une belle journée d' hivers pour le championnat de France de cyclo-cross organisé ce Dimanche 10 Janvier 2021 à Pontchâteau en Loire-Atlantique. Manque plus que le public. Crise sanitaire oblige, l' épreuve se déroule à huis-clos et seules les catégories espoirs et élites femmes et hommes sont organisées.

Sur le circuit de 2,9km tracé à Coët-Roz, chez les élites hommes, Clément VENTURINE, le coureur de AG2R-Citroën a remporté son quatrième titre ( le troisième consécutif ) de champion de France. Joshua DUBAU ( Team Peltrax CSD ) termine deuxième après avoir été à la lutte durant la quasi totalité de la course avec Clément VENTURINI qui lâchera son rival à l' entame de l' avant-dernier des neuf tours. David MENUT ( Cross Team Legendre ) prend la troisième place en devançant au sprint Valentin GUILLAUD ( Laval Cyclisme 53 ).

Chez les femmes, le titre en revient à Amandine FOUQUENET ( ARKEA-SAMSCIC ), à la fois en espoir et en élite. Le podium espoirs est complété par la championne du Monde, Marion NORBERT-RIBEROLLE ( STARCASINO CX TEAM ) à la seconde place et Lauriane DURAFFOURG ( TEAM S1NEO – GRAAL – BJORKA ) à la troisième place. Le podium élites est quant à lui complété par Perrine CLAUZEL ( AS BIKE CROSS TEAM ) à la deuxième place et Hélène CLAUZEL ( AS BIKE CROSS TEAM ) à la troisième place.

Du côté des espoirs hommes, Antoine HUBY ( Cross Team Legendre ) est sacré champion de France devant Joris DELBOVE ( Team SINEO – GRAAL -BJORKA ) et Florian RICHARD-ANDRADE ( Cross Team Legendre ).

Concernant le classement des Vendéens, Adrien BILLET ( Team Vendée Piveteau Bois ) termine 40ème et dernier en espoirs hommes et Guillaume GUILBAUD ( Team Vendée Piveteau Bois ) termine 30ème en elites hommes.

 

 

Extrait vidéo en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=nkBl0wFtu_A

 

 

Galerie photos en cliquant sur le lien suivant : https://www.facebook.com/media/set?vanity=JZPhotography85&set=a.2143655745765439

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» pour Vendée Actu


DES RETOMBÉES EXCEPTIONNELLES APRÈS UN MOIS DE COURSE

 

Il y a un mois jour pour jour, 33 marins, hommes et femmes, prenaient le départ du 9e Vendée Globe dans le contexte inédit de la crise sanitaire. Ce 8 décembre était l’occasion de dresser un premier bilan après 30 jours de course à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue à 14h15 sur le village du Vendée Globe, en présence d’Yves Auvinet, Président du Vendée Globe et du Département de la Vendée, de Lionel Pariset, élu délégué au Vendée Globe à la ville des Sables d’Olonne et de Jacques Caraës, Directeur de Course.

 

« Pour la première fois de son histoire, l’organisation du Vendée Globe a dû faire face au défi d’une crise sanitaire mondiale. Ce contexte inédit a contraint tous les acteurs de l’événement – organisateurs, marins, équipes, public - à s’adapter afin que le départ puisse être donné pour les 33 conquérants du tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Malgré ces difficultés, le challenge a été relevé. Après un mois de course, le premier bilan des retombées est excellent » a déclaré Yves Auvinet.

Aujourd’hui, près d’un Français sur deux (49%) compte suivre la course selon le dernier Baromètre ODOXA - RTL - WINAMAX : c’est mieux que le Tour de France cycliste ou Roland-Garros !

Le Jour du Départ

Le direct Départ a été repris sur 41 chaînes TV (vs 33 en 2016) et diffusé en direct dans 190 pays (vs 177 en 2016).

En France, ce direct a été repris par 13 diffuseurs (vs 10 en 2016) avec plus de 4,1 millions de téléspectateurs en cumulé pour le départ (23 % en cumul de part d’audience), notamment sur L’Equipe TV, France 3, BFM, et LCI.

A l’international, la course a fait une belle percée avec 28 diffuseurs (vs 21 en 2016) notamment en Grande Bretagne, Suisse, Espagne, Allemagne et au Japon.

Des retombées médias en forte progression : Avec 192 millions de contacts touchés, les retombées médias du départ du Vendée Globe équivalent à un achat d’espace représentant 13,9 millions d’euros avec 16 239 articles publiés.

Les supports digitaux ont également été massivement consultés lors du départ avec 1,39 millions de sessions et 5,48 millions de pages vues sur le site internet. Le constat est encore plus marquant après 1 mois de course, avec des chiffres qui ne faiblissent pas !

Après 1 mois de course : Les supports du Vendée Globe en pleine expansion !

Site web, application, réseaux sociaux et plateformes digitales ont généré un trafic largement supérieur à 2016.

Fréquentation du Site Web :

31,2 millions de sessions depuis 1 mois (vs 27,8 millions sur le 1er mois en 2016)

170 millions de pages vues depuis un mois (vs 122 millions en 2016 sur le 1er mois)

Applis :

250 K d’utilisateurs actifs au départ et 445 K après un mois de course (vs 441 k utilisateurs au global sur l’édition 2016)

Plateformes digitales :

Depuis un mois, 46,5 millions de vues cumulées sur Dailymotion, YouTube, Facebook.

Après 1 mois, l’édition 2020 compte déjà plus de 400 000 fans de plus que l’édition 2016 !

  • Facebook : 379 426 abonnés (vs 264 000 en 2016) : +44%

  • Twitter : 90 500 followers (vs 54 000 en 2016) : +68%

  • Twitter anglais : 10 400 followers (créé en 2020)

  • LinkedIn : 9 520 abonnés (créé en 2020)

  • Instagram : 168 000 abonnés (vs 23 800 en 2016) : +606%

  • YouTube : 94 100 abonnés (vs 12 000 en 2016) : +684%

Les émissions « Vendée Live », diffusées sur Infosport+ connaissent également un franc succès en digital (Facebook, Dailymotion et YouTube) avec trois fois plus de spectateurs en moyenne qu’en 2016 (45 000 en moyenne en 2016 / 130 000 en moyenne en 2020)

Newsletter : 200 000 abonnés, soit 3 fois plus qu’en 2016 (66 000 en 2016).

 

Le public présent malgré les contraintes de jauge dues à la crise sanitaire

Le système de e-billetterie gratuite a permis au Vendée Globe de conjuguer respect des normes sanitaires et ferveur des visiteurs. Entre le 17 octobre et le 29 octobre, dans le cadre de la jauge imposée par les autorités sanitaires, le village a accueilli 15 000 visiteurs par jour, sachant qu’il ne pouvait y avoir que 5 000 personnes en même temps sur le Village. Au total, 200 000 personnes ont visité le Village.

Concernant l’origine des visiteurs, 2/3 d’entre eux sont issus des Pays de la Loire, dont un peu plus de 40% de Vendéens, 1/3 du reste de la France et 1% de l’étranger.

 

Virtual Regatta, un carton plein

La régate virtuelle permet aussi de souligner la pénétration du Vendée Globe dans les foyers français et à l’international. 975 000 joueurs inscrits, c’est plus de deux fois plus qu’il y a quatre ans (456 712 joueurs en 2016).

La course virtuelle attire par-delà les frontières avec près de 20% d’étrangers et plus de 150 nationalités différentes, et en particulier aux Etats-Unis, en Suisse, au Royaume Uni et en Espagne.

Enfin, c’est un succès sans précédent auprès des scolaires : Ce sont 4 354 classes qui participent au classement Virtual Regatta Academy, soit près de trois fois plus qu’en 2016 (1 600 classes en 2016).

 

Le Vendée Globe, véritable vecteur d’apprentissage pour les enfants et les adolescents

Développé par le Département, le Vendée Globe Junior, a offert de nouveaux outils pédagogiques et ludiques qui connaissent également un franc succès ! 6 000 kits pédagogiques distribués, un site internet revu et enrichi en forte progression : 2,8 millions de pages vues, soit une croissance de 373 % par rapport à 2016 ; 220 000 visiteurs, soit en moyenne 6 000 visiteurs par jour.

 

Le bilan sportif : Jacques Caraës, Directeur de Course, fait un état des lieux complet 

La physionomie de la flotte

Par rapport aux éditions précédentes, et notamment 2016, les coureurs, malgré les restrictions COVID, ont davantage navigué, en tout cas plus qu’il y a quatre ans. Le système de sélection mis en place (nombre de courses et nombre de milles à valider pour se qualifier) a obligé les marins à participer à des courses : La Monaco Globe Series, la Route du Rhum, la Bermudes 1000 Race, la Rolex Fastnet, la Transat Jacques Vabre et la Vendée Arctique les Sables d’Olonne. Les bateaux sont très bien préparés, même au sein des petites équipes. On a gagné en qualité de préparation. On a aussi des bateaux très innovants qui n’avaient pas été testés dans toutes les conditions, surtout dans de la mer formée, au portant. Cela va permettre de tirer un bon bilan en fin d’édition. Pour les nouveaux foilers, le Vendée Globe et les mers du Sud servent de banc d’essai. Lorsqu’il y a beaucoup de mer, qu’elle est désordonnée, les bateaux traditionnels bien préparés arrivent à maintenir une cadence proche des foilers qui ne peuvent pas tout le temps utiliser leurs foils.

Dans le Sud, la notion de trajectoire est également très importante. Les marins expérimentés, même avec des bateaux plus anciens arrivent à tenir la cadence dans les 5/10 premiers. On a finalement une plus grande homogénéité que prévu.

La météo 

Pour l’instant, ce n’est pas une météo facile. Dans le Grand Sud les systèmes sont très actifs. Les dépressions se creusent et se déplacent très rapidement. Cela donne des mers désordonnées, des vagues fortes. C’est un Vendée Globe particulièrement difficile. Dans l’hémisphère Nord il n’y a pas eu « l’autoroute des Alizés » habituelle. Seul le passage du pot au noir a été plus rapide que d’habitude.

 Les abandons 

Sur les 33 au départ, cinq bateaux ont jeté l’éponge. C’est un quota peu surprenant, malheureusement, sachant que la moyenne des abandons sur un Vendée Globe se situe autour de 50%. Pour le moment, cela touche essentiellement des bateaux neufs. Et parmi eux, les bateaux les plus impactés sont peut-être ceux qui ont le moins navigué.

Les écarts et le temps de course 

Ils seront peut-être plus prononcés que sur les éditions passées. Les leaders ne sont qu’au milieu de l’océan Indien. Quand ils vont entrer dans le Pacifique, les écarts vont se creuser. Ce n’est pas si étonnant. Si l’on compare les bateaux plus anciens à ceux de dernière génération, les différences de vitesse sont énormes. Presque du simple au double.

Le temps de course

 

Il est toujours délicat d’aborder la notion de record sur le Vendée Globe, car sur une course comme celle-ci, on ne choisit pas sa fenêtre météo qui a un impact prépondérant sur les performances. Les bateaux sont certes plus performants, mais ils n’amélioreront peut-être pas le temps de référence de 74 jours (détenu par Armel Le Cléac’h, vainqueur de l’édition précédente). Il est encore trop tôt pour se prononcer.

 

Source : Communiqué de presse du Vendée Globe


Cyclisme. Interview de Juliette LABOUS et Romain COMBAUB

 

 

Après une saison cycliste 2020 qui s' est terminée il y a seulement un mois, l' heure est à la présentation des équipes. Des équipes qui doivent s' adapter et tout se fait en visio.

C' est le cas pour nouvelle équipe UCI World Tour, la team DSM qui remplacera , à partir du 1er Janvier 2021, la team Sunweb. La Team DSM, présentait ses coureurs, son partenariat ce Vendredi 4 Décembre 2020. Un partenariat stratégique majeur avec Royal DSM, la science derrière la santé mondiale, la nutrition et la vie durable.

Team DSM lance des vêtements de course de pointe
L'équipe DSM est fière d'annoncer qu'à partir de 2021, elle produira ses propres vêtements de course sur mesure, développés en coopération avec DSM et par leur partenaire technologique Bioracer.
 
S'embarquant dans un voyage pour produire les meilleures tenues de performance au monde, Team DSM s'éloigne d'un partenariat commercial traditionnel pour produire un produit spécialement conçu et axé sur la performance qui répond aux nouvelles normes - celles fixées par les cyclistes professionnels pour les circonstances les plus exigeantes.
 
Les tissus de protection seront progressivement intégrés dans plusieurs options de vêtements, garantissant que chaque tissu correspond aux exigences spécifiques de chaque article. Les vêtements utilisent des matériaux de haute performance et les dernières technologies, y compris les tissus de protection Dyneema® de DSM et les matériaux Arnitel® adaptés. Bioracer apporte au partenariat sa richesse de connaissances techniques dans la production et le développement de vêtements de haute performance, garantissant que le kit de l'équipe est produit selon les normes les plus élevées. En utilisant leurs connaissances en BioEfficiency, BioComfort et BioRegulation, ils assureront la production de pointe des vêtements de performance spécialement conçus par Team DSM.

Chez les hommes, parmi les recrues de l' équipe on retrouve Romain BARDET ( Ex AG2R La Mondiale ) et Romain COMBAUD ( Ex Nippo Delko One Provence ). Chez les femmes on retrouve Juliette LABOUS qui a intégré l' équipe en 2017.

 

Juliette LABOUS ( Championne de France contre-la-montre et 6ème au championnats d' Europe contre-la-montre ) et Romain COMBAUD nous ont accordé une interview exclusive en visio.

 

 

Juliette LABOUS :

 

Vendée Actu : Comment avez-vous vécu cette année 2020 si particulière avec la COVID 19 ?

Juliette LABOUS : «L' année avait plutôt bien commencé. J' avais été en Australie avec l' équipe et ça c' était vraiment bien passé là-bas avec le Tour Down Under où on avait fait vraiment des belles performances et moi même j' étais assez satisfaite de ce que j' avais fait et surtout avec La Cadel EWANS où Liane LIPPERT avait gagné et moi j' étais arrivée dans le deuxième groupe donc j' avais terminé 11ème en emmenant notre sprinteuse Leah KIRCHMANN donc rien de plus satisfaisant. L' Australie, c' était vraiment super pour commencer cette année et c' est là-bas qu' on a entendu parler du coronavirus. Au début on se rendait pas forcément compte de la gravité des choses et en revenant on a été assez vite confiné, avec l' annulation de toutes les courses. Au début on prenait ça au jour le jour sans savoir ce qui allait nous attendre. C' était difficile, surtout en France parcequ' on avait pas le droit de rouler, comme en Espagne et en Italie alors que dans les autres pays ils avaient le droit de rouler donc c' était assez frustrant de pas pouvoir s' entraîner dehors et il a fallut rester très motivé. Quand on a vu les premiers calendrier proposé par l' UCI on a pu se remotiver et refixer des objectifs. J' ai réussi à rester motivé en pensant que quand je pouvais recommencer à m' entraîner à ce moment là c' était aussi pour les années futures au cas où il y avait pas de saison cette année. J' étais mentalement assez bien. Partir en stage en altitude avec quelques filles de l' équipe de France, à Tignes, ça c' était une bonne préparation. Et après j' ai aussi fait un stage en altitude en autriche avec Sunweb qui était de deuxième gros black de préparation. Ensuite il y a eut la Strade Bianche qui s' est pas forcément bien passée, je suis passée à travers, j' ai pas du tout bien réagi, un gros coup de chaud et après j' ai bien réussi à rebondir avec les Championnats de France avec mon titre en chrono et à la suite il y a eut le Championnat d' Europe où je fais 6 en élite en championnat de chrono donc j' étais vraiment contente et c' était sur la lancée. Après j' ai eut un coup de moins bien avec la course By Le Tour où j' ai été un peu déçue et Giro pareil car j' étais pas au niveau où je voulais être et le parcours me convenait moins que ce que j' attendais car au final c' était des bosses assez courtes par rapport aux autres années où c' était des vrais cols donc j' ai manqué de punch sur ce Giro donc j' étais déçue mais au final j' ai réussi à rester positive et faire troisième de la dernière étape donc c' était un point positif d' avoir réussi à rester motivée. Les classique Ardenaises sont vites arrivées avec la Flèche Wallone et Lièges-Bastone-Lièges qui se sont très bien passées pour moi, surtout sur lèges où c' est la première fois que je suis dans un top 10 dans un World Tour d' une classique. Ensuite , le Championnat de France Espoir de Chrono qui s' est très bien passé avec le titre et puis normalement je devais faire le Tour de Bretagne qui a été annulé et puis la Madrid Challenge a été assez particulière pour moi car mon copain a été testé positif à la COVID donc j' ai été cas contact et au final j' ai été positive aussi dix jours après donc j' ai pas fait la dernière course à Madrid. Donc une saison très particulière, je pense que tout le monde l' a vécu comme ça. Je vais pas trop me plaindre car pour moi ça s' est bien passé et on était dans de bonnes conditions avec l' équipe donc il y a pire.»

 

Vendée Actu : Malgré l' année particulière dûe à la crise sanitaire, vos résultats sont-il à la hauteur de vos attentes ?

Juliette LABOUS : «Oui, j' estime que ma saison elle est vraiment réussie, pas de soucis là dessus.»

 

Vendée Actu : Comment voyez-vous la saison 2021, quelles ambitions, quels objectifs ?

Juliette LABOUS : «J' ai pas encore vraiment le programme de courses mais dans les objectifs généraux c' est de continuer mon développement en tant leader sur les courses de classements généraux, ce qui est le plus gros objectif . Je veux aussi performer sur les Classiques Ardennaises, me spécifier un peu plus dessus. J' aimerais aussi vraiment participer aux Jeux Olympiques 2021 de Tockyo donc je vais tout faire afin de faire partie de la sélection car il y a qu' une place disponible donc ce sera vraiment dure mais c' est vraiment un gros objectif . De toujours continuer à travailler le contre-la-montre, c' est un des objectif aussi. Donc un peu les mêmes objectifs au final que pour cette saison 2020.»

 

Vendée Actu : Avez-vous votre programme ? Savez-vous par quelle course vous allez débuter la saison 2020 ?

Juliette LABOUS : «On a pas vraiment eut nos calendrier avec nos avec l' équipe donc là ça va dans le mois de Décembre. C' est vrai que c' est une année particulière donc l' équipe ils avaient besoins de un peu plus de temps que les années précédantes mais vu les conditions, ils préféré attendre pour pouvoir planifier les stages au bon moment aussi. Là on devrait savoir dans le mois qui arrive le gros du programme.»

 

Vendée Actu : Quel sera votre rôle qu sein de l' équipe pour cette saison 2021 ?

Juliette LABOUS : «Je pense que ce sera un peu comme cette saison 2020, avec peut-être l' objectif au Giro, je sais pas encore vu que c' est plus World Tour, je sais pas si l' équipe le fera encore. Ce sera d' être leader sur les courses importantes par étapes et je pense, peut-être des rôles importants sur les Classiques Ardennaises.»

 

Vendée Actu : Avez-vous des passions , des moyens de décompresser en dehors du vélo ?

Juliette LABOUS : «Non. C' est que je suis assez centrée vélo sinon j' aime bien lire , écouter de la musique mais j' ai pas d' autres passions à côté du vélo.»

 

Vendée Actu : Un mot pour les spectateurs qui vous suivent, vont vous applaudir sur les courses en temps ordinaires, mais qui, à cause de la crise sanitaire ne peuvent plus assister aux différentes courses?

Juliette LABOUS : «C' est vrai que d' habitude les spectateurs ça fait beaucoup, ça nous pousse, ça nous tire vers le haut. Avant et après la course il y a ce contact là avec les spectateurs qui font partis intégrante du cyclisme. C' est vrai que ça a été très particulier cette saison 2020 de pas avoir de spectateurs sur beaucoup de courses. Moi je peux que remercier les gens qui continuent de me soutenir, que ce soit à travers les réseaux sociaux ou quand on peut se parler autrement. C' est vraiment de les remercier et je pense qu' il faut qu' ils continuent à regarder les courses quand ils peuvent à la télé. J' espère que les spectateurs pourront revenir quasiment comme avant l' année prochaine.»

 

Vendée Actu : L' ambiance au sein de l' équipe ?

Juliette LABOUS : «Ca se passe très bien. Cette année on avait déjà un très bon groupe de filles. L' année prochaine on sera à peine moins, du coup l' effectif ne change quasiment pas. On a une seule arrivée avec Megan JASTRAB. Je pense que le groupe va rester très uni, on s' entend toutes bien et je pense que c' est ça qui fait notre force. Il y a beaucoup d' ambiance. On a des relations professionnelles. Avec d' autres filles on a forcément plus d' affinités que d' autres mais je pense que en règle générale on s' entend toutes plutôt bien.»

 

Vendée Actu : Le sport féminin est moins médiatisé que le sport masculin, même si ça a tendance à évoluer ; Il a 4 ans il y avait aucune femme au départ du Vendée Globe et cette année il y en avait 6. Que pensez-vous de tout ça, de cette légère évolution ?

Juliette LABOUS : «C' est vrai que c' est pas assez et on en demande de plus en plus car on veut que le cyclisme féminin soit quasi à part égale avec le cyclisme masculin et je pense que c' est normal de vouloir ça mais il faut aussi voir le côté positif, ça évolue vraiment. Depuis que je suis pro, donc depuis 2017, il y a déjà beaucoup d' évolution au niveau du cyclisme. On voit qu' il y a beaucoup plus de courses qui sont médiatisées et les gens peuvent vraiment suivre plus facilement les courses donc je pense que c' est grand progrès et je pense que ça se voit aussi dans les autres sports où c' est vraiment en progrès, il faut voir ce côté là.»

 

 

 

Romain COMBAUD :

 

Vendée Actu : Comment avez-vous vécu cette année 2020 si particulière avec la COVID 19 ?

Romain COMBAUD : «J' ai eût la chance de faire vraiment un bon début de saison, c' est ce qui a fait ma chance pour intégrer le team DSM. Ensuite il y a eût une longue période, ça a été difficile d' Avril jusqu' à Juillet car, même si on a été déconfiné, on a pas pu courir. Quand on est sportifs de haut niveau, c' est les courses qui nous animent. Maintenant on est prêt pour la saison prochaine et je pense que la saison passée il faut l' oublier.

 

Vendée Actu : Pour la saison 2021, vous serez au sien de la Team DSM, évoluant en World Tour. Quelles seront les différences pour car avant vous étiez au sein d' une continental pro tour ?

Romain COMBAUB : «Il va y avoir beaucoup de changements. Beaucoup de changements au sein de l' équipe qui vient de passer de team Sunweb à team DSM. Pour moi ce sera un nouveau challenge. J' avais vraiment besoin de ça. Quand Romain BARDET m' a proposé de l' accompagner dans le projet que la team, Sunweb avait, ça m' a vraiment donné envie. Maintenant j' ai vraiment hâte d' attaquer la saison,de découvrir de nouvelles courses.»

 

Vendée Actu : Pourquoi cette équipe ?

Romain COMBAUD : «Ca c' est fait assez simplement. Romain BARDET a été en contact avec Sunweb et il m' a proposé de l' accompagner et lui s' est mis entre parenthèses et j' ai vraiment discuté avec la team. J' ai eût un premier entretien vidéo avec Iwan SPEKENBRINK courant Avril où il m' a vraiment expliqué comment ça se déroulait chez Sunweb et que chacun avait sa place. C' est un projet qui m' a bien plut, où il y a vraiment de la rigueur. Ca me rappel un petit peu quand j' étais au sein de la team Armée de Terre où les journées étaient assez carrées. C' est vraiment un tempérament que j' aime bien.»

 

Vendée Actu : Quel sera votre rôle au sein de l' équipe pour la saison 2021 ?

Romain COMBAUD : «Je pense que j' aurais un rôle de capitaine de route pour les jeunes car c' est une équipe qui est vraiment très très jeune. On est que quatre à avoir plus de trente ans l' an prochain. C' est vraiment que des jeunes. Ca va être de les guider, de leurs montrer comment on court au niveau pro même si certains ont un peu d' expérience en World Tour. Je vais être là pour apporter mon expérience et aussi j' espère performer et donner le meilleur de moi-même.»

 

Vendée Actu : Avez-vous votre programme de la saison 2021 ? Où allez-vous débuter la saison 2021 ?

Romain COMBAUD : «Pas du tout. C'est encore le flou au niveau des instances concernant l' organisation des courses. Moi non plus je sais pas du tout encore. On a un premier stage, en présentiel ensembles, au mois de Janvier donc je pense que je connaîtrais le programme à ce moment là.»

 

Vendée Actu : Vos objectifs pour la saison 2021 ?

Romain COMBAUD : «Mes objectifs ce sera d' être performant toute l' année.»

 

 

 

Interviews à écouter en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=BsyHJIIGDZM


Football. 12 à 0 pour la France face au Kazakhstan

 

 

Après avoir remporté la finale du Groupe G des qualifications à l' Euro 2022, et s' être donc qualifiée pour ce dernier, 3 à 0 face à l' Autriche ce Vendredi 27 Novembre 2020, l' équipe de France féminine de football affrontait le Kazakhstan ce Mardi 1er Décembre 2020 à Vannes pour un match sans enjeu.

Malgré un climat avec tensions au sein de l' équipe de France, les joueuses de Corine DIACRE ont offert un match complet sur le plan collectif, offrant des solutions aux porteuses du ballon.

A la mi-temps la France menait déjà 7-0 grâce à des doublés de Katoto et Diani, et des réalisations de De Almeida, Perisset et Dali. Les Kazakhstanaises sont inexistantes et leurs erreurs défensives n'arrangent rien...

A la reprise, Corinne Diacre profite du score pour faire tourner son effectif. Baltimore, Matéo et Laurent font leur apparition à la place de Majri, Katoto et Diani. Deux changements également du côté du Kazakhstan : Ismailova et Kozhakhmet remplacent Sadykova et Karibayeva. Les Françaises entament la seconde période comme elle avaient débuté le match, en marquant un but cinq minutes après le retour des vestiaires. 5 buts seront inscrits par l' équipe de France en deuxième mi-temps. La France gagne donc le match 12 à 0 face au Kazakhstan.

L' équipe de France participera donc à l' Euro 2022 en Angleterre.

 

 

 

Crédit Texte & Photo ( Photo d' illustration ) : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Basketball. La France fait un très grand pas vers la qualification à l' Euro 2022

 

 

Neuf mois après avoir été battu par l' Allemagne, dans le match aller des qualifications à l' Euro 2022, dont l' Allemagne est l' un pays hôte, la France a remis les pendules à l' heure en battant les Allemands à Pau ce Dimanche 29 Novembre 2020 sur le score de 87 à 74.

Les joueurs de Vincent COLLET, en ayant remporté trois matchs sur quatre font un très grand pas en vue de la qualification à l' Euro 2022. Pour se qualifier, les bleus devront cependant gagner au moins l' un des deux match lors de la dernière fenêtre en février face à la Grande-Bretagne et au Monténégro.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Basketball. Un grand pas de la France pour la qualification à l' Euro 2022

 

 

Neuf mois après sa défaite face à l' Allemagne en match de qualification à l' Euro 2022, l' équipe de France masculine de basketball remporte son second match de qualification contre la Grande-Bretagne à Pau après avoir remporté celui contre le Monténégro le 24 Février dernier au Vendéspace de Mouilleron-Le-Captif.

Privé de ses joueurs de NBA et d' Euroligue, la France on fait une véritable démonstration. Les joueurs de Vincent COLLET menaient de 26 points à la mi-temps avant de l' emporter avec 23 points d' avance sur le score de 79 à 56.

Avec deux victoires en trois matchs, les Français font un grand pas dans se groupe en vue de la qualification. En effet trois places sur quatre sont attribuées par groupe. L' Equipe de France étant dans le Groupe de l' Allemagne qualifiée d' office en tant que pays hôte de l' Euro 2022, il ne reste plus que deux places qualificatives à se partager entre les trois équipes que sont la France, le Monténégro et la Grande-Bretagne.

Le prochain match des éliminatoires à cet Euro 2022 pour l' équipe de France se déroulera ce Dimanche 29 Novembre 2020 contre l' Allemagne.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu 


Football. Victoire de la France face à la Suède

 

 

L' équipe de France masculine de football s' était qualifiée , ce Samedi 14 Novembre 2020 à Lisbonne face au Portugal pour le final 4 de la Ligue des Nations.

Pour leur dernier match de l' année 2020, les hommes de Didier DESCHAMPS affrontaient la Suède au Stade de France ce Mardi 17 Novembre 2020.

Même si ce sont les Suédois qui ouvriront le score en tout début de rencontre grâce à un but de CLEASSON, les bleus reprendront les rênes du match, égalisant grâce à un but de la tête de Olivier GIROUD qui marquera également le troisième but pour la France.

C ' est PAVARD qui donnera l' avantage à la sélection Française en inscrivant le second but. A la mi-temps le score est de 2 à 1 pour les joueurs de l' équipe de France.

COMAN marquera le quatrième but de la soirée.

L' équipe de France termine donc son rassemblement et l' année 2020 sur une bonne note.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Football: L' équipe de France qualifiée pour le final 4 de la Ligue des Nations

 

 

Après sa contre-performance face la Finlande ce Mercredi 11 Novembre en match amical au Stade de France, l' équipe de France masculine de football a su relever la tête contre le Portugal, à Lisbonne.

La France a produit un jeu collectif de qualité.

C ' est grâce à un but de N'Golo KANTE à la 53ème minute que les hommes de Didier DESCHAMPS remportent le match 1 à 0 et terminent donc en tête de leur groupe. Une première place du groupe leurs octroyant la qualification pour le Final 4 de la Ligue des Nations qui se déroulera en Octobre 2020.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Football. Victoire historique de la Finlande face à la France

 

 

Avant d' affronter, En Ligue des Nations, le Portugal ce Samedi 14 Novembre 2020 et la Suède , ce Mardi 17 Novembre 2020, l' équipe de France de football masculine défiait la Finlande ce Mercredi 11 Novembre 2020 en match amical au Stade de France.

Un match qui s' est soldé par une victoire de la Finlande 2 à 0. Une victoire historique de la Finlande puisque celle-ci n' avait jamais gagné face à la France dans l' histoire du football.

 

 

 

Crédit Texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Vendée Globe 2021/2021. Le brouillard retarde le départ

 

 

Les 33 skippers présents sur la ligne de départ de la 9ème édition du Vendée Globe, ce Dimanche 8 Novembre 2020, auront dû patienter 1H18 avant de pouvoir être libérés. La faute à un brouillard épais qui s' est invité sur la ligne de départ, privant toute la flotte de visibilité et poussant le comité de course à reporter le départ à quatre reprises. Initialement prévu à 13H02, le coup de canon libérant les fauve sera finalement donné à 14H20.

Un départ effectué en catimini, puisque seuls les habitants possédant un balcon on pu assister à la déscente du chenal, pour cause de confinement et de couvre feu imposé dans la ville des Sables D' Olonne de 7H30 à 11H00, ce qui donna encore plus d ' émotion à ce départ. Un départ salué en mer par la Patrouille de France qui survolera la flotte.

Louis BURTON ( Bureau Vallée 2 ) est trop pressé puisqu' il vole le départ. Il sera donc pénalisé de 5H à effectuer au large du Portugal.

Damien SEGUIN ( Groupe Apicil ) , premier skipper handicapé à participer au Vendée Globe a donc été jugé premier à franchir la ligne de départ.

L' un des grand prétendant à la victoire finale, Jérémie BEYOU ( Charal ) prend un excellent départ. Le foiler avoisine les 17 nœuds, laissant la concurrence sur place. Boris HERMANN (Seaexplorer – Yacht Club de Monaco) et Thomas RYANT ( LinkedOut ) sont à sa poursuite. L' autre grand favoris, Alex THOMSON ( Hugo Boss ) est plus prudent et se trouve à la 15ème place.

Au passage de la bouée de dégagement, Nicolas TROUSSEL ( CORUM ) figurait en tête du classement devant le grand favori pour la victoire, Jérémie Beyou ( Charal ), et Samantha DAVIES ( Initiative Coeur ), une des six femmes à s'élancer dans cette aventure cette année.

 

 

Extrait vidéo du départ en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=eJOi7w8FeuA&t=4s

 

 

 

Crédit Texte , Photo & Vidéo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» Pour Vendée Actu


Vendée Globe 2020/2021. Yannick BESTAVEN , une revanche à prendre

 

 

12 ans après avoir participé à son premier Vendée Globe en 2008, Yannick BESTAVEN ( Maître Coq IV ), prendra le départ de son second Tour du Monde en revanchard. En effet, le skipper avait été contraint à l' abandon en 2008 après avoir cassé son mât peu de temps après le départ.

Le navigateur Rochelais aura su se montrer patient afin de pouvoir revenir dans le port des Sables D ' Olonne à bord d ' un IMOCA et, au lieu de se lamenter sur son sort, il va développer sa société Watt and Sea qui équipe la flotte des imocas en hydrogénérateurs tout en gagnant beaucoup en classe40, plus accessible financièrement.

C’est d’ailleurs tout autant les capacités du navigateur que son profil d’entrepreneur qui ont séduit les dirigeants de Maître CoQ alors qu’ils étaient en quête d’un candidat pour le Vendée Globe 2020.

Pour cette 9ème édition du Vendée Globe, Yannicke BESTAVEN a décidé de racheter l’ancien «Safran» de Morgan Lagravière pour le Vendée Globe 2016. Le bateau, rebaptisé Maitre Coq IV , est le premier de la lignée des foilers dessinés par les architectes Verdier – VPLP pour le Vendée Globe 2016. Mis à l’eau en mars 2015, il a connu une longue période de mise au point et de nombreux ajustements pour en faire une des unités les plus compétitives de l’édition 2016. Racheté par l’écurie Kaïros de Roland JOURDAIN, le monocoque a bénéficié d’un entretien constant et se révèle toujours parfaitement compétitif. Pour le prendre en main, Yannick BESTAVEN a pu s’appuyer sur l’expertise de Roland JOURDAIN qui l’a accompagné pour ses premiers bords.

Yannick BESTAVEN ambitionne d' approcher un top 5 dans ce Vendée Globe.

 

 

Avant de prendre le départ de son premier Vendée Globe, Yannick BESTAVEN s' est confié à Vendée Actu & Dig Radio en revenant sur ses objectifs, son bateau ou sa préparation.

Une interview deYannick BESTAVEN( Maître Coq ) à retrouvez intégralité en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=dlwEgKA6D9k

 

 

 

 

Crédit Texte , Photo & Interview : «Julien ZAJAC/JZ Photography»


Cyclisme. Le parcours du Tour de France 2021 dévoilé

 

 

Christian PRUDHOMME, Directeur du Tour de France, a dévoilé, ce Dimanche 1er Novembre 2020 dans l' émission Stade 2 sur France 3, le tracé de la 108ème édition de l' épreuve qui se déroulera du 26 Juin 2021 au 18 Juillet 2021.

 

 

De Brest aux Champs-Elysée, les coureurs devront parcourir 3 383Km. Un parcours moins montagneux, plus classique. Suite au retrait de Copenhague ( Danemark ) d' accueillir le grand départ du Tour de France 2021 pour cause d ' un huitième de finale de l' Euro de foot masculin, ASO a dû revoir sa copie pour le premier tiers de la course.

Le départ se fera donc de Brest le 26 Juin 2021 et les 4 premières étapes visiteront les 4 départements de la Bretagne avec une double ascension de Mûr-De-Bretagne le lors de la 2ème étape le Dimanche 27 Juin 2021 lors de l' étape entre Perros-Guirec et Mûr-de-Bretagne (182 km ).

Deux contre-la-montre individuels seront également au programme, le 30 Juin 2021 lors de la 5ème étape entre Changé et Laval ( 27 km ) et le 17 juillet lors de la 20ème étape entre Libourne et Saint-Emilion ( 31 km ). Pour les grimpeurs, les Alpes où les coureurs renoueront avec des ascensions amblématiques et passera deux journées au Grand-Bornand et Tignes (un retour d'ascenseur pour la station savoyarde privée de la course en 2019 faute de route praticable) avantles Pyrénnées. La première étape alpestre, lors de la 8ème étape, entre Oyonnax et le Grand-Bornand, offrira trois ascensions répertoriées avec la Côte de Mont-Saxonnex, un versant du plateau de Solaison, puis un enchaînement Col de Romme-Col de la Colombière avant de plonger vers la ligne d'arrivée au Grand-Bornand. Tandis que la seconde étape alpestre lors de la 9ème étape, au départ de Cluses, les coureurs passeront par Sallanches puis la Côte de Domancy, haut-lieu du titre de champion du monde de Bernard Hinault en 1980. Le Col des Saisies puis le Cormet de Roselend via le Col du Pré précéderont la montée finale vers Tignes, à 2113m d'altitude. seront privilégiés avec 5 étapes, 4 ascensions hors catégorie: le Mont Ventoux qui sera escaladé pour la première fois à deux reprises dans une même étape (11ème étape), le col du Portet (17ème étape), le Tourmalet et la montée de Luz-Ardiden (18ème étape). Le port d'Envalira, à l'entrée de la Principauté d'Andorre, sera le point culminant du Tour 2021 à l'altitude de 2408 mètres. La montée longue et roulante, près de la source de l'Ariège, sera classée en première catégorie. Envalira avait été grimpée dans l'autre sens lors du dernier passage du Tour en 2016.

Le dénivelé positif du Tour de France 2021 avoisinera les 50.000 mètres.

Avant d' arriver dans les Alpes, les courreurs devront parcourir l' étape la plus longue de cette 108ème édition, le 2 Juillet 2021 entre Vierzon et Le Creusot soi 248Km.

A noter que dix villes recevront la Grande Boucle pour la première fois: Landerneau, Pontivy, Changé, Vierzon, Sorgues, Malaucène, Quillan, Céret, Pas de la Case (Andorre) et Chatou.

 

 

Crédit Texte & Photos : «Julien ZAJAC / JZ Photography» pour Vendée Actu & ASO


Vendée Globe 2020/2021. Un contre-la-montre débuté au printemps pour Benjamin DUTREUX afin de pouvoir être présent sur la ligne de départ

 

 

Pour le navigateur Sablais, la crise sanitaire que nous subissons de puis le début de cette année 2020 et le confinement du mois de Mars 2020 , auraient pu le contraindre à jetter l' éponge suite à la défection de l' un de ses partenaire. Mais c' était sans compter l' opiniâtreté du skipper qui s ' est battut pour lui et pour le projet «Water Family» , association qui n’a de cesse d’alerter sur les dégâts liés à la pollution et au réchauffement climatique et de sensibiliser petits et grands à la protection de l'eau, de notre santé et de la planète , afin de pouvoir prendre le départ de cette 9ème édition du Vendée Globe le 8 Novembre prochain.

Le marin , qui a grandit à l ' Ile D ' Yeu , remplissait tous les critères de qualification , manquait plus que le budget. Après avoir remué des montagnes , l ' expérience de Benjamin DUTREUX , notemment sur le circuit Figaro , mais aussi l' expérience du bateau verront l' arrivée de Omia, un sponsor, en Septembre. Un soulagement pour Benjamin DUTREUX qui pourra prendre le départ premier Vendée Globe même si celui-ci se fera à huis-clos.

 

 

 

 

Retrouvez l' intégralité de l' interview de Benjamin DUTREUX( Omia – Water Family ) en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=GRKLRGGXoIU

 

 

 

Crédit Texte , Photo & Interview : «Julien ZAJAC/JZ Photography»


Cyclisme. Julian ALAPHILIPPE champion du Monde

 

 

Ca faisait 23 ans que l' équipe de France attendait un successeur à Laurent BROCHARD. C ' est chose faite en ce Dimanche 27 Septembre à Imola en Italie grâce à Julian ALAPHILIPPE qui est sacré champion du Monde sur route.

 

Le départ de cette 87ème édition des championnats du Monde à eut lieu à 9H40. Un premier groupe de sept coureurs s' échappe ; Celui-ci est composé de ARASHIRO ( Japon ) , KOCH ( Allemagne ) , CASTILLO SOTO ( Mexique ) , FRIEDRICH ( Autriche ) , TRAEEN ( Norvège ) , Grosu ( Roumanie ) et FOMINYKH ( Kazakstan ). Derrière , c ' est la Suisse qui prend la tête du peloton afin de stabiliser l ' écart à six minutes. Les équipes slovènes et danoises viendront relayer la Suisse tandis que les équipes belge , française ou italienne ne souhaitent pas prendre l' initiative. Mais à 70 km de l' arrivée tout change avec écrémage efffectué par Quentin PACHER et Nans PETERS de l' équipe de France. La Belgique répondra à la France en prenant l' initiative à 60 km de l' arrivée. POGACAR, vainqueur sortant du Tour De France attaquera à 40 Km de de l' arrivée et montera son avance jusqu ' à 30 secondes ce qui obligera le peloton à réagir.

POGACAR repris, plusieurs attaque se succèdent mais c' est un groupe , composé entre autre de ALAPHILIPPE ( France ) , VAN AERT ( Belgique ) ou HIRSCHI ( Suisse ) qui partira sans être revu.

Le français, Julian ALAPHILIPPE placera une attaque à 12 Km de l' arrivée, en haut de la dernière ascension sans jamais être repris par ses adversaires.

Vainqueur de la seconde étape du Tour de France, à Nice, le français Julian ALAPHILIPPE s' impose finalement en solitaire avec 24 secondes d' avance sur le belge Wout VAN AERT. Le suisse Marc HIRSCHI s' empare de la troisième place.

 

 

 

Crédit texte & Photo : «Julien ZAJAC / JZ Photography» pour Vendée Actu